Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection


télécharger 0.51 Mb.
page1/8
typeDocumentos
exemple-d.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8




Mission d’Inspection

Dossier suivi par

Dr Sixte Blanchy

Tel. : 01.55.93.65.07

Fax : 01.55.93.69.36

Sixte.blanchy@biomedecine.fr


GUIDE D’INSPECTION
ACTIVITES DE GENETIQUE CONSTITUTIONNELLE


PREAMBULE
Les caractéristiques de génétique constitutionnelle ont la particularité d’être définitives. Les résultats des tests génétiques ont des conséquences non seulement pour la personne testée mais aussi pour sa famille. Les connaissances dans le domaine de la génétique évoluent de manière continue et par conséquent, l’interprétation du résultat peut évoluer dans le temps (Arr. du 27 mai 2013).

Le domaine des tests génétiques est large. La génétique encadrée par la loi de bioéthique est la génétique constitutionnelle du fait de la notion intrinsèque de retentissement familial et exclut la génétique somatique.

Les examens de génétique constitutionnelle sont réalisées dans le cadre du diagnostic préimplantatoire, du diagnostic génétique prénatal et du diagnostic génétique postnatal. Les régimes d’autorisation sont distincts.
La pratique et les nouvelles données 

  • La réforme de la biologie médicale (L.6221 et sq. CSP) prévoit le remplacement de la procédure d’autorisation par l’ARS de tous les laboratoires par une accréditation du COFRAC mais certaines activités clinico-biologiques comme la génétique constitutionnelle, l’assistance médicale à la procréation (AMP) ou le diagnostic prénatal (DPN), restent soumises à autorisation par l’ARS.

  • La loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011 précise : « l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ou son identification par empreintes génétiques à des fins médicales ne peuvent être pratiqués que dans des laboratoires autorisés à cet effet» par les ARS (L.1131-2-1), par des praticiens agréés par l’Agence de la biomédecine (L.1131-3).

  • Ne sont pas soumis à autorisation

    • les examens ayant pour objet de vérifier la compatibilité tissulaire ou sanguine, effectués dans le contexte du don d’éléments et de produits du corps humain (L.1131-7)

    • les examens effectués dans le cadre des procédures judiciaires (L.1131-5)

    • les examens de génétique somatique non constitutionnelle, notamment en oncogénétique.

  • Le nouvel article L.1131-1-2 prévoit l’information et le consentement préalables à la réalisation des examens de génétique ainsi que, le cas échéant, les modalités d’information des membres de la famille potentiellement concernés.

  • Le nouvel article L.1131-1-3 prévoit que seul le médecin prescripteur de l’examen est habilité à communiquer les résultats à la personne concernée ou/et, le cas échéant aux membres de la famille concernés.


Ces nouvelles données sont prises en compte pour :

  • Améliorer la faisabilité des programmes d’inspection 

  • Contrôler la sécurité sanitaire et la qualité de la prise en charge

  • Vérifier la conformité aux textes réglementaires d’autorisations, d’agréments et de bonnes pratiques (L.1131-2) http://www.biomedecine.fr

  • Cerner l’ensemble des activités réalisées y compris en diagnostic génétique prénatal 

  • Prendre en compte les spécificités médico-techniques de la génétique :

    • s’assurer de la coordination clinico-biologique

    • améliorer l’accueil, l’information et l’accompagnement (y compris psychologique), des patients et des membres éventuellement concernés de leur famille

    • évaluer le développement et les conséquences de nouvelles techniques posant des interrogations éthiques (informations non attendues) ou nécessitant une planification notamment du fait de leur coût; cela comprend les techniques moléculaires dans les champs de la cytogénétique et de la génétique qui permettent d’analyser tout ou partie du génome (CGH array, puces à ADN, séquenceurs haut ou moyen débit….)

    • faire le point sur l’état d’avancement du laboratoire dans la démarche d’accréditation (échéance 2013 pour la preuve d’entrée effective dans l’accréditation)


L’inspection des activités de génétique passe par le contrôle du laboratoire et doit notamment tenir compte des acquis des certifications ISO et de la procédure d’accréditation par le COFRAC (EN ISO 15189). Cependant, autant que faire se peut, l’inspection portera également sur les activités cliniques de génétique, au moins sur les éléments que le biologiste doit vérifier en pré-analytique (information et consentement) ou dont il doit tenir compte en post-analytique (rendu des résultats par le prescripteur et suivi notamment lorsqu’il s’agit d’un cas index utilisé pour l’examen des caractéristiques génétiques des autres membres de la famille ou en diagnostic prénatal).

Le guide accessible sur le site internet de l’Agence de la biomédecine comprend:


  1. A transmettre aux laboratoires, une grille et une liste des documents qui seront retournés à l’ARS avant l’inspection (pages 4 à 48)


Elle recense les items

  • du personnel (I),

  • de l’organisation et du fonctionnement (II),

  • de la réalisation des examens (III)

en les qualifiant en termes de risque :

  • aucun (0),

  • mineur(1),

  • majeur(2),

  • critique(3)



  1. A l’intention des services d’inspection des fiches techniques et juridiques (pages 49 à 57)
  1. Analyse du fonctionnement du laboratoire et de ses partenaires au travers d’un parcours de soins

  2. Spécificités des activités de génétique constitutionnelle

  3. Petit glossaire

  4. Procédure d’inspection

  5. Référentiels juridiques


GRILLE D’INSPECTION DES ACTIVITES DE GENETIQUE CONSTITUTIONNELLE
(A retourner à l’ARS)GRILLE D’INSPECTION DES ACTIVITES DE GENETIQUE CONSTITUTIONNELLE

I – Le contrôle sur site porte notamment sur les points suivants :


Contrôle des locaux, personnel, matériel…

Surface / flux / circuits

Matériels


Conformité à la réglementation

Adéquation avec les documents présentés

Adéquation avec l’activité (cf rapport annuel d’activité)

Analyse de l’activité

Organisation et fonctionnement

Planning

Vérification de l’application des bonnes pratiques

Vérification sur un échantillon de dossiers médicaux

Appréciation du service rendu

Analyse des risques potentiels

A chaque étape des processus et aux interfaces des processus


Application du niveau de risque prédéfini selon la cotation ci-après


Sont spécifiquement notés les

o écarts : expression écrite d’une non-conformité constatée par rapport aux exigences

législatives ou réglementaires; doivent faire l’objet d’une injonction.

o remarques : expression écrite d’un défaut plus ou moins grave perçu par le(s)

inspecteur(s) et qui ne peut être caractérisé par rapport à un référentiel législatif ou

réglementaire opposable; peuvent faire l’objet d’une préconisation.
II – Pour chaque item : Evaluation du risque par niveau (Niv)


0 : Aucun
1 : Mineur
2 : Majeur
3 : Critique


III - Par groupe d’items : évaluation du risque en niveau S.A.M.I
S : satisfaisant, bonne maîtrise des facteurs de la qualité /pas d’écart constaté / formalisme adéquat
: acceptable, bonne maîtrise des facteurs de qualité / pas d’écart constaté / formalisme inadéquat pouvant entraîner des écarts mineurs
M : moyen, quelques défauts de maîtrise des facteurs de qualité / risques d’écarts conséquence limitée
I : insuffisant, hors maîtrise / écarts majeurs entraînant des conséquences graves chez l’utilisateur et/ou le « patient »

NB : L’évaluation du risque par groupe d’items ne résulte pas de la somme arithmétique des niveaux des différents items mais d’un degré d’appréciation globale de la structure
IV – Evaluation globale de la structure
Une appréciation plus littérale complète les évaluations ci-dessus par une analyse du fonctionnement. En outre elle est complétée par l’analyse des incidents déclarés en matério et en réactovigilance portant sur :

  • La récurrence des incidents et événements indésirables

  • La mise en œuvre de mesures correctives globales en réaction à l’analyse des effets indésirables


Carte d’identité du laboratoire

ETABLISSEMENT

ACTIVITES BIOLOGIQUES

Etablissement de santé

PUBLIC  ***

ESPIC 

PRIVE à but lucratif 

N° FINESS http://finess.sante.gouv.fr/index.jsp :

Nom et adresse de la raison sociale de l’établissement :


Tél direction :

e-mail :


TYPE DE LABORATOIRE :
 Laboratoire de génétique

 Laboratoire polyvalent

 Laboratoire de biochimie

 Laboratoire d’hématologie

 Laboratoire immunologie

 Laboratoire de pharmacologie

 EFS

 Autre, préciser :
GENETIQUE « POSTNATALE »

Les examens de cytogénétique, y compris les analyses de cytogénétique moléculaire
Site géographique :

Intitulé du service et nom du responsable :

Date d’autorisation : …/…/…

Visite de conformité …/…/…
Les examens de génétique moléculaire y compris les examens visant à l’identification d’une personne par ses empreintes génétiques à finalité médicale ;
Activité non limitée
 Activité limitée

 Hématologie

 Facteurs II et V

 Hémochromatose (mutations fréquentes)

 Pharmacogénétique

 Typages HLA

 Examens de génétique moléculaire en vue d’une utilisation limitée à la cytogénétique

 Autres :
Site géographique :

Intitulé du service et nom du responsable :

Date d’autorisation  : …/…/…

Visite de conformité …/…/…

GENETIQUE PRENATALE
 Les examens de cytogénétique, y compris moléculaire ;
 Les examens de génétique moléculaire 

Pôle d’appartenance du laboratoire :


Identité du directeur ou responsable du pôle :

Tél :

e-mail :

Nom et adresse du laboratoire de biologie médicale:

Nom et adresse de la raison sociale :

Tél : 

e-mail :

Autorisation de la SEL, le cas échéant :

Autorisation en LBM multi sites, le cas échéant :
N° FINESS (EJ) :

N° FINESS (ET) :


Techniques spécifiques


  • Puce à ADN

ciblées 

pangénomiques 

  • Séquençage moyen/haut débit 




  • Autres 




  • ADN fœtal dans le sang maternel


Si oui :

  • Sexe 

  • Rhésus 

  • Autre (à décrire)







*** En double cliquant sur la case à cocher, la boite à dialogue s’ouvre ce qui permet d’activer la case

ENTREE DANS LA DEMARCHE D’ACCREDITATION DES LABORATOIRES

L.6221-1 et R.1131-13 CSP 
Non 
Oui  Pourcentage d’examens accrédités :


  • Voie Bioqualité (sur 36 mois) : Phase  I  II  III

ou

  • Voie du COFRAC (NF EN ISO 15189) : Oui  Non 

Si oui, date d’entrée effectivedans l’accréditation
La démarche d’accréditation concerne-t-elle actuellement l’activité de génétique ?

Soit le LBM n’est pas accrédité ou est accrédité sur une portée différente de la génétique et le GBEA est le référentiel en vigueur ; soit il est accrédité sur des examens génétiques est c’est la norme NF EN ISO 15189 qui est alors le référentiel en vigueur.


Certifications ISO avec son champ, et leurs dates 


AutreS démarcheS quAlité :


      • Participation au contrôle de qualité externe de l’ACFL (cytogénétique) ou de l’Eurogentest, facteurs II, V, hémochromatose etc.




      • Accreditation “European federation for immunogenetics” (EFI)


AUTRES EVALUATIONS INTERNES OU EXTERNES (ANESM, HAS…), CONTRATS D’OBJECTIFS…

LIENS CLINICO BIOLOGIQUES
Le laboratoire est-il en relation avec une équipe de génétique clinique ?

Si oui la ou lesquelles ?GRILLE D’INSPECTION DES ACTIVITES DE GENETIQUE CONSTITUTIONNELLE

  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconRapport établi par Catherine meyer lereculeur administratrice civile...
...

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconBibliographie
«qualité-inspection». Le principe était de s’assurer de la conformité du processus productif aux normes spécifiques de travail élaborées...

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconBulletin de reinformation du jeudi 8 decembre 2016
«l’inspection générale de la justice» qui se voit confier des prérogatives accrues

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconModèle de lettre manuscrite à adapter en fonction de votre situation
«exeat» par celui d'«ineat» et de changer les termes de la première phrase et l’adresse de l’inspection. Votre lettre d’ineat doit...

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconTél. 01 42 73 38 14 Fax : 01 42 73 38 12

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconTel : 02. 76. 64. 10. 80 – Fax : 02. 76. 64. 10. 85

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection iconRoland onnen tel 01 42 64 87 17 Fax 01 46 06 05 44

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection icon41, rue de la Chaussée-d’Antin 75009 paris tél. 01 53 64 55 55 – Fax : 01 53 64 55 66

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection icon* Le numéro ide est demandé dans le cadre du suivi de votre dossier...

Mission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01. 55. 93. 65. 07 Fax : 01. 55. 93. 69. 36 S guide d’inspection icon«Le Concorde» 345, rue Pierre Seghers 84000 avignon tel 04 90 89 88 17 Fax 04 90 89 88 13






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com