1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ?


télécharger 84.6 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > finances > Documentos
Cas Automale page 61
1) Pourquoi la TVA apparaît-elle dans les comptes de tiers ?
La TVA apparaît dans les comptes de tiers car la TVA collectée sur les ventes de biens ou les prestations de services constituent une dette envers l’Etat.

La TVA déductible sur autres biens et services et immobilisations constitue une créance envers.
2) Calculer le montant de TVA due ou crédit de TVA du mois de janvier


Opérations

TVA collectée

TVA déductible

Ventes de marchandises réalisées en France

500 000 x 20%

100 000




Ventes de marchandises réalisées dans les pays de l’UE (livraison intracom)

exonérées




Prestations de services facturées, option sur les débits donc TVA collectée sur les montants facturés

750 000 x 20%

150 000




Achat de biens en France

700 000 x 20%




140 000

Achat de services en France, aucun fournisseur n’a opté pour la TVA sur les débits, celle-ci sera donc déductible lors du règlement en février




/

Achat de biens auprès de fournisseurs de l’Union Européenne (acquis intracom)

TVA due intracom 35 000 x 20%

TVA déductible sur acquisitions intracom 35 000 x 20%


7 000



7 000

Acquisition d’immobilisations

160 000 x 20%




32 000

Crédit de TVA du mois de décembre N-1




90 000

TOTAL

257 000

269 000




TVA collectée

250 000

+ TVA due intracom

7 000

- TVA ded sur Abs

147 000

- TVA ded sur immo

32 000

- crédit de TVA du mois décembre

90 000

TVA en janvier (crédit)

- 12 000


Il s’agit d’un crédit de TVA qui constituera un complément de déduction en Février)
3) Ecriture de déclaration de TVA du mois de janvier N
01.jpg
4) Voir CA3 page 62
Cas Vison page 65
Hypothèse 1 : l’entreprise Vison et ses fournisseurs ont opté pour le régime des débits


Opérations

TVA collectée

TVA déductible

Ventes en France

137 659 x 20%

27 531,80




Vente en France

1 268 x 20%

253,60




Ventes en UE de marchandises pour 99 547

exonérées




Facturation de service avec option sur les débits, la TVA est collectée dès la facturation

66 666 x 20%

13 333,20





Acquisition d’immo en Suède

TVA due intracom 27 148 x 20%

TVA déductible sur immobilisation 27 148 x 20%


5 429,6



5 429,6

Acquisition d’immobilisation en France

TVA déductible sur immobilisation 18 714 x 20%




3 742,8

Achats en France de marchandises

104 582 x 20%



20 916,4

Achats de service, la TVA est déductible dès la facturation car option sur les débits

29 471 x 20%




5 894,2

Achats de marchandises aux Luxembourg

TVA due intracom 45 658 x 20%

TVA déductible sur abs 45 658 x 20%


9 131,6



9 131,6

TOTAL

55 679,8

45114,6






Montant dans nos comptes

Montant déclaration

TVA collectée

27 531,80 + 253,60 + 13 333,20 = 41 118,60

55 680

+ TVA due intracom

5 429,60 + 9 131,60 = 14 561,2

Dont 14 561

- TVA ded sur Abs

20 916,4 + 5 894,20 + 9 131,60 = 35 942,20

35 942

- TVA ded sur immo

5 429,6 + 3 742,8 = 9 172,4

9 172

- crédit de TVA du mois de novembre

4 328

4 328

TVA en décembre (à payer)

6 237,2

6 238

Ecart dû aux arrondis

0,80 (défavorable)





Ecriture de déclaration de TVA du mois de décembre



44571

4452

658

44562

44566

44567

44551


31/12
TVA collectée

TVA due intracomm

Charges diverses

TVA déductible sur immobilisation

TVA déductible sur abs

Crédit de TVA du mois de novembre

TVA à décaisser



41 118,60

14 561,20

0,80


9 172,40

35 942,20

4 328

6238


Voir CA3 page 66
Cas Vison page 65
Hypothèse 2 : ni l’entreprise Vison et ses fournisseurs n’ont opté pour le régime des débits


Opérations

TVA collectée

TVA déductible

Ventes en France

137 659 x 20%

27 531,80




Vente en France

1 268 x 20%

253,60




Ventes en UE de marchandises pour 99 547

exonérées




Facturation de service sans option sur les débits, la TVA sera collectée à l’encaissement

/




Acquisition d’immo en Suède

TVA due intracom 27 148 x 20%

TVA déductible sur immobilisation 27 148 x 20%


5 429,6



5 429,6

Acquisition d’immobilisation en France

TVA déductible sur immobilisation 18 714 x 20%




3 742,8

Achats en France de marchandises

104 582 x 20%



20 916,4

Achats de service, la TVA sera déductible au décaissement car pas d’option sur les débits




/

Achats de marchandises aux Luxembourg

TVA due intracom 45 658 x 20%

TVA déductible sur abs 45 658 x 20%


9 131,6



9 131,6

Encaissements des services vendus 71 325 x 20%

14 265




Décaissement des services achetés 28 528 x 20%




5 705,6

TOTAL

56 611,6

44 926






Montant dans nos comptes

Montant déclaration

TVA collectée

27 531,80 + 253,60 + 14 265 = 42 050,4

56 612

+ TVA due intracom

5 429,60 + 9 131,60 = 14 561,2

Dont 14 561

- TVA ded sur Abs

20 916,4 + 9 131,60 + 5 705,6 = 35 753,6

35 754

- TVA ded sur immo

5 429,6 + 3 742,8 = 9 172,4

9 172

- crédit de TVA du mois de novembre

4 328

4 328

TVA en décembre (à payer)

7 357,6

7 358

Ecart dû aux arrondis

0,40 (défavorable)





Ecriture de déclaration de TVA du mois de décembre



44571

4452

658

44562

44566

44567

44551


15/01
TVA collectée

TVA due intracomm

Charges diverses

TVA déductible sur immobilisation

TVA déductible sur abs

Crédit de TVA du mois de novembre

TVA à décaisser



42 050,40

14 561,20

0,40


9 172,40

35 753,6

4 328

7 358



Voir CA3 page 67
Cas Salles page 63


Opérations

Exonérée

Montant de

TVA collectée

TVA due intracom

TVA ded sur Abs

TVA ded sur immo

Ventes en France taux normal : 93 651 x 20%




18 730,20










Ventes en France taux réduit : 16 547 x 5,5%




910,09










Ventes hors UE : 12 358

X













Livraison à soi-même d’une immobilisation

21 639 x 20% (l’entreprise achète et se vend une immo)




4 327,80







4 327,80

Achats de marchandises taux normal : 61 325 x 20%










12 265




Achats de marchandises taux réduit : 9 654 x 5,5%










530,97




Achats de services taux normal : 15 874 x 20%

TVA déductible à la facturation car notre fournisseur a opté pour les débits










3 174,80




Acquisition intracommunautaire marchandises : 8 003 x 20%







1 600,60

1 600,60




TOTAL




23 968,09

1 600,60

17 571,37

4 327,80


1) Présentez le décompte de la TVA du mois de décembre.
(Tva collectée + Tva due intracom) – (Tva déductible sur abs + Tva déductible sur immo)

(23 968,09 + 1 600,60) – (17 571,37 + 4 327,80) = 3 669,52

2) Complétez le formulaire de télédéclaration 3310 (CA3) page 64
3) Enregistrez la déclaration de TVA du mois de décembre.



445711

445712

4452

445661

445662

44562

44551

658


31/12/N

TVA collectée Tx normal (18 730,20 + 4 327,80)

TVA collectée Tx réduit

TVA intracommunautaire

TVA déductible Tx normal (12 265 + 3 174,80 + 1 600,60)

TVA déductible Tx réduit

TVA déductible sur immo

TVA à décaisser

Charges diverses
Selon CA3 de décembre


23 058,00

910,09

1 600,60

0,48

17 040,40

530,97

4 327,80

3 670,00



4) Devra-t-elle obligatoirement télédéclarer et télépayer sa TVA ?
Obligatoire pour toutes les entreprises à partir du 01/10/2014.
Cas WILLIAM page 68
1) Calculez les 4 acomptes





N-2

N-1

TVA collectée

144 520

143 870

TVA déductible sur abs

70 000

73 520

TVA déductible sur immo

12 500

13 800

TVA due (base de calcul des acomptes)

144520 – 70 000

74 520

70 350




1er acompte : 25% x TVA due N-2

74 520 x 25% = 18 630

2ème acompte : 25% x TVA due N-1

70 350 x 25% = 17 588

3ème acompte : 25% x TVA due N-1

70 350 x 25% = 17 588

4ème acompte : 20% x TVA due N-1

70 350 x 20% = 14 070


2) Quelle est la conséquence de la réforme du régime simplifié pour cette entreprise ?
Il faut vérifier si l’entreprise peut bénéficier du nouveau régime du réel simplifié, pour cela elle ne doit pas dépasser un des 2 seuils


  • son CA 500 000€ < 783 000€ (vente de biens)

  • La TVA due en N-1 (143 870 – 73 520 – 13 800 = 56 550) > 15 000€


L’entreprise ne pourra donc pas bénéficier du nouveau régime du réel simplifié. Elle devra déposer une déclaration CA3 tous les mois (régime du réel normal) et ne sera plus concernée par le versement des acomptes.
Cas AMORIN page 69
1) Calculez les montants versés pour chaque acompte





N-2

N-1

TVA collectée

13 240

11 640

TVA déductible sur abs

5 824

6 120

TVA déductible sur immo

2 500

1 810

TVA due (base de calcul des acomptes)

7 416

5 520




1er acompte : 25% x TVA due N-2

7 416 x 25% = 1 854

2ème acompte : 25% x TVA due N-1

5 520 x 25% = 1 380

3ème acompte : 25% x TVA due N-1

5 520 x 25% = 1 380

4ème acompte : 20% x TVA due N-1

5 520 x 20% = 1 104

TOTAL

5 718


2) Calculez le montant de la régularisation de l’année N


TVA collectée

70 650 x 20% = 14 130

TVA déductible sur abs

32 180 x 20% = 6 436

TVA déductible sur immo

12 829 x 20% = 2 565,80 = 2566

TVA due en N

5 128

Acomptes versés en N

5 718

Remboursement

590


3) Voir CA3 page 70-71
4) Enregistrez le versement des acomptes de l’exercice N



445810

512

31/03

Acomptes, régime simplifié

Banque


1 854,00



1 854,00





445810

512

31/07

Acomptes, régime simplifié

Banque


1 380,00



1 380,00





445810

512

31/09

Acomptes, régime simplifié

Banque


1 380,00



1 380,00





445810

512

30/11

Acomptes, régime simplifié

Banque


1 104,00



1 104,00


5) Enregistrez la déclaration de TVA CA12 établie au titre de l’année N



44571

44567

44566

44562

445810

758

25/04/N+1

TVA collectée

Crédit de TVA

TVA ded sur abs

TVA ded sur immo

Acomptes, régime simplifié

Produits divers

Selon CA12 N


14 130,00

590,00


6 436,00

2 565,80

5 718,00

0.20


6) A partir de 2015, vous préciserez les conséquences de la réforme du régime simplifié pour cette entreprise
Il faut vérifier si l’entreprise peut bénéficier du nouveau régime du réel simplifié, pour cela elle ne doit pas dépasser un des 2 seuils


  • son CA 70 650€ < 236 000€ (prestataires de service)

  • La TVA due en N-1 (11 640 – 6 120 – 1 810 = 3 710) < 15 000€


L’entreprise pourra donc bénéficier du nouveau régime du réel simplifié, et elle devra verser 2 acomptes semestriels au lieu de 4 acomptes trimestriels.

Cas Sarl CGO page 72
Réforme BTS CGO 2015 (résultats attendus)
Traitement conforme des opérations fiscales, traitement comptable et contrôles nécessitant :

  • Identification des sources d’information, qualité et pertinence des données saisies ou extraites (cohérence, pertinence, fiabilité, traçabilité) ;

  • Mise à jour et utilisation pertinente de la documentation fiscale ;

  • Exactitude et conformité des traitements fiscaux effectués, respect des délais ;

  • Pertinence des enregistrements comptables ;

  • Qualité et pertinence des contrôles internes effectués ;

  • Qualité de la synthèse associée à la production de supports de communication appropriés (forme et public visé)


1) Justifiez les sommes figurant dans le cadre A et dans le cadre B de l’imprimé CA3. Utilisez l’annexe B.


N° de rubrique sur CA3

Justification du montant (origine et calculs)

Cadre A




01

134 696 = total ventes en France (journal des ventes VT) = 56 318,58 + 36 203,26 + 42 174,16

02

10 200 = 7 500 (livraison à soi-même-journal OD) + 2 700 (cession ordinateur-journal OD)

03

4 277 = achats intracommunautaires (journal AI = 4 276,78)

04

15 380 = total ventes export (journal VT - Suisse)

06

23 220 = total livraisons intracommunautaires (journal VT - Espagne)

Cadre B




08

149 173 = 134 696 + 10 200 + 4277

29 835 = 149 173 x 20%

16

29 835 = 149 173 x 20%

19

11 141 = 9 641 (Tva achat citroen-journal AC) + 1 500 (Tva livraison à soi même-journal OD)

20

27 734 = 26 878,32 (total Tva sur Abs-journal AC) + 855,36 (Tva achats Abs intracom-journal AI)


2) Présentez l’écriture comptable passée en date du 30 novembre, utilisez l’annexe B


Date

Journal

Compte

Libellé

Débit

Crédit

30/11

OD

44571

Etat-TVA collectée (1)

28 979,20










4452

Etat-TVA due intracommunautaire

855,36










44567

Etat-Crédit de TVA à reporter

9040,00










658

Charges diverses de gestion courante

0,12










44562

Etat-TVA déductible sur sur immobilisations




11 141,00







44566

Etat-TVA déductible sur Abs




26 878,32







445662

Etat-TVA déductible sur Abs intracom




855,36

(1) 11 263,72 + 7 240,65 + 8 434,83 + 1 500 + 540

3) Explications concernant le crédit d’impôt
Note de synthèse


De : M/Mme X

Assistant(e) du cabinet SOFINCA

Objet : explications relatives au crédit de TVA

PJ : déclaration CA3 Novembre N

A : M.Figaro

Gérant société Sarl CGO
Morlaix, le 30/11


Vous m’avez demandé de vous expliquer le sort du crédit de TVA dégagé fin novembre (9 040€).
Votre crédit survenant à l’issue du mois de novembre, votre société peut demander le remboursement mensuel de ce crédit de TVA depuis le 01/01/2009 (crédit supérieur à 760€).
Votre déclaration sera modifiée ainsi :

  • Ligne 25 : crédit = 9 040€ ;

  • Ligne 26 : remboursement demandé = 9 040€

  • Ligne 27 : crédit à reporter sur mois de décembre = 0€


Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.
NB : la procédure spéciale exportateur a été supprimée depuis le 1/01/2014, en effet depuis le 1/01/2009, c’est toutes les entreprises qui peuvent demander le remboursement de leur crédit de TVA, et pas seulement les entreprises qui exportent.



Suppression de la procédure "spéciale exportateur" de remboursement des crédits de TVA
L’administration vient d’intégrer dans sa documentation l’abrogation de la procédure spéciale de remboursement des crédits de TVA qui bénéficiaient aux opérateurs du commerce extérieur jusqu’au 31 décembre 2013.
Ainsi, à compter du 1er janvier 2014, pour les contribuables mentionnés ci-dessus, cette procédure de remboursement des crédits de TVA ne s'applique plus aux demandes formulées à compter de cette date et portant sur une période de remboursement postérieure au 1er janvier 2014.
Désormais, les redevables qui réalisent des opérations à l’international (exportations et livraisons intracommunautaires, notamment) pour lesquels les déclarations de TVA dégagent un crédit de taxe doivent en demander le remboursement selon la procédure générale qui peut être soit mensuelle (dépôt de déclarations CA3 selon une périodicité mensuelle et crédit de taxe au moins égal à 760 €), soit trimestrielle (dépôt de déclaration CA3 selon une périodicité trimestrielle et crédit de taxe au moins égal à 760 €), soit annuelle (crédit de taxe au moins égal à 150 €).
BOFiP actualités 13 mai 2014

http://revuefiduciaire.grouperf.com/depeches/31410.html

Cas négoce page 77
1) Vérifiez que la SARL « Négoce » relève du réel simplifié. Peut-elle opter pour d’autres régimes d’imposition ?
La SARL relève du régime du réel simplifié étant donné que son chiffre d’affaires pour N-1 est supérieur à 82 200€ mais inférieur à 783 000€. Elle peut opter pour le régime du réel normal.

A partir du 1/01/15, la taxe N-1 ne devra pas être supérieure à 15 000€ pour bénéficier du régime du réel simplifié.
2) Déterminez pour l’exercice 2014 la TVA due, le solde à payer ou l’excédent de versement, la base de calcul des acomptes dus au titre de l’exercice 2015


Opérations

Calculs/commentaires

TVA collectée

TVA déd sur immo

TVA déd sur Abs

Ventes en France

500 000 x 20%

100 000,00







Ventes en Suisse

Exportation (exonérée)










Ventes en Allemagne

Livraison intracommunautaire (exonérée)










Cession d’immo

4 000 x 20%

800,00







Livraison à soi-même

TVA collectée et déductible sur immo 1 000 x 20%

200,00

200,00




Achats d’immo

50 000 x 20%




10 000,00




Achats marchandises en France

210 000 x 20%







42 000,00

Prestation de service

Pas d’option sur les débits, donc TVA déductible au paiement










Règlement des prestations de service

23 920/1,2 x 0,2

(TVA déductible lors du paiement)







3 986,67

Acquisition marchandises en Belgique

25 000 x 20%

5 000,00

(due intracom)




5 000,00

TOTAL

106 000,00

10 200,00

50 987,00


TVA due en 2014 = 106 000 – (10 200 + 50 987) = 44 813
Solde à payer = TVA due en 2014 – acomptes versés en 2014 = 44 813 – 35 000 = 9 813
Base de calcul des acomptes dus au titre de 2015= TVA due au titre de 2014 hors TVA sur immobilisations
TVA collectée = 100 000

TVA déductible sur Abs = 42 000 + 3 986,67 = 45 987

Base de calcul = 100 000 – 45 987 = 54 013
3) Cette entreprise pourra-t-elle encore bénéficier du régime du réel simplifié en 2015 ?
Pour cela elle ne doit pas dépasser un des 2 seuils :


  • son CA 500 000€ < 783 000€ (ventes de biens)

  • La TVA due en 2014 (44 813) doit être < 15 000€


L’entreprise ne pourra donc plus bénéficier du régime du réel simplifié. Elle devra déposer une déclaration CA3 tous les mois (régime du réel normal) et ne sera plus concernée par le versement des acomptes.
3) Procédez à l’enregistrement de la déclaration CA12 le 30 avril 2015



44571

4452

44566

445662

44562

44581

44551

758

30/04/15

TVA collectée

TVA due intracom

TVA ded sur abs

TVA ded sur abs intracom

TVA ded sur immo

Acomptes, régime simplifié

TVA à décaisser

Produits divers

Selon CA12 N




101 000,00

5 000,00



45 986,67

5 000,00

10 200,00

35 000,00

9 813,00

0,33

similaire:

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconRégime de tva applicable
«Paquet tva», la tva applicable dans le cadre des opérations intra-communautaires entre opérateurs assujettis à la tva (B to B) est,...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconDans ses relations avec les tiers, l’entreprise établit ou reçoit...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconDossier : «zzzzz»
«Cette lettre, fournie à votre demande, s'inscrit dans le cadre de votre mission de commissariat aux comptes portant sur les comptes...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconEldira faisait les cent pas. Elle réfléchissait furieusement. Devait-elle...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconMutuelle Familiale «solidarite»
«La Mutuelle et Pourquoi Pas ?», dans le but de permettre l’accès aux soins des personnes âgées en situation de précarité face à...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconInscription sur le site Ariane
«Je suis un établissement scolaire». La section «Mon établissement scolaire» apparaît. Elle est constituée des champs suivants à...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconMécanisme et champs d’application de la tva
«Sont soumis à la tva les livraisons de biens meubles et les prestations de services effectuées à titre onéreux par un assujetti...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconDevoir de comptabilite
«pomaret». Le chef comptable vous confie le dossier relatif aux déclarations de tva. On vous précise que toutes les opérations de...

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconFiche de Bonne Pratique n°3 : Déclarer sa tva
«Auteur» sur la période concernée et récupérer la tva collectée et déductible

1 Pourquoi la tva apparaît-elle dans les comptes de tiers ? iconFranchise de tva : option pour le paiement de la tva






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com