Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance


télécharger 31.78 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > économie > Documentos




Vos délégués FO Finances ont lu la déclaration suivante en début de séance 


Nous sommes réunis aujourd’hui pour le premier Comité Départemental de l’Action Sociale (CDAS) de l'année, dédié notamment à la restauration collective dans le département. Force est de constater que cette année 2017 n'augure rien de bon, avec par exemple la hausse des tarifs des repas proposés par Paris Aéroport aux Douaniers d'Orly ou la fermeture du restaurant administratif du centre des finances publiques de Maisons-Alfort.
L'an dernier, le Secrétariat Général avait lancé une étude nationale sur la restauration collective au MEF (Ministères Economiques et Financiers). Elle a surtout conduit à recenser les restaurants servant en moyenne entre 20 et 50 repas par jour (28 %) et ceux dont la fréquentation est inférieure à 20 couverts par jour (35 %).
Pour ceux qui servent moins de 20 couverts, les délégations doivent tenter, selon la note d'orientation 2017, de trouver des solutions au cas par cas en privilégiant le conventionnement, et dans le cas ultime, le recours aux tickets restaurant serait admis.
Les représentants Force Ouvrière restent attachés à une égalité de traitement des agents dans le département et exigent le maintien de tous les restaurants existants.

Le conventionnement d'un restaurant privé peut paraître une solution de remplacement satisfaisante mais concrètement les agents concernés déplorent le plus souvent :

  • un temps de restauration trop long

  • un lieu de restauration souvent trop éloigné du lieu de travail

  • un manque de choix dans les menus proposés (souvent menu du jour unique)


Une fois de plus il est à craindre que cette réorganisation de la restauration vise uniquement à faire des économies sur le dos des agents !
Rappelons qu'il n'y a pas si longtemps, le Secrétariat Général se vantait de pouvoir offrir aux agents du Ministère au moins un repas chaud et équilibré par jour. La santé alimentaire des agents primait alors sur des considérations bassement économiques.
Les représentants FO Finances profitent donc de ce CDAS pour rappeler les revendications qui leur tiennent à cœur à savoir :

  • un budget alloué aux politiques sociales correspondant aux besoins exprimés, le budget local 2017 étant en baisse de 5 % par rapport à l'an dernier

  • des délégations départementales avec une équipe suffisamment étoffée,

  • plus précisément, pour notre département, l'arrivée immédiate d'un médecin de prévention et d'infirmiers ainsi qu'une assistante sociale


Cependant, dans une période où les agents des ministères économiques et financiers subissent, au même titre que tous les salariés, les conséquences de la crise économique, avec en particulier une détérioration de leur pouvoir d’achat, FO FINANCES considère que le budget national 2017 de l’action sociale reste insuffisant...
Dans un contexte de réformes et de restructurations dans toutes les directions de nos ministères, pour FO FINANCES la politique de l’action sociale n’est pas à la hauteur des enjeux.
FO FINANCES exige une action sociale de haut niveau, au plus près des agents actifs et retraités.
Cependant, dans ce contexte évolutif et toujours plus contraint, nous souhaitons remercier toute l'équipe de la délégation sociale du Val-de-Marne pour leur disponibilité et la qualité du travail fourni.

ORIENTATIONS NATIONALES 2017


Selon la note nationale, 2017 sera une « année de continuité » par rapport à 2016.
Le montant ministériel du budget d'action sociale s’élève à 126,6 millions d’euros pour 2017, avec pour principales dépenses prévisionnelles  :

64 millions € pour la restauration

14 millions € pour l'ALPAF

24 millions € pour l'EPAF

5 millions € pour l'aide à la parentalité

5 millions pour les crédits d'actions locales
Les interventions des conseillers en économie sociale et familiale seront prises en charge par les délégations régionales (et non sur les crédits départementaux) à partir de 2017.
Le nombre d'agents affectés dans les délégations restera stable (520 agents) en 2017.
Restauration :

77 % des agents du ministère peuvent bénéficier de restauration collective.

Sur 259 restaurants financiers, 62 % font moins de 50 couverts par jour et 35 % moins de 20 couverts par jour (enquête 2016). Les difficultés dans l'organisation et la gestion des associations à la DGFiP expliquent, en partie, la baisse de fréquentation. Selon la note d'orientation, des efforts d'optimisation doivent être poursuivis en 2017 !! (voir notre déclaration sur ce sujet).
Logement :

11 000 logements (dont 9 500 en RIF) ont été proposés par ALPAF en 2016 mais 150 offres n'ont pas trouvés preneur car logement mal situé ou mal desservi par les transports ou règles d'attribution trop rigides (3 feuilles de paye...). Une réflexion pour adapter l'offre aux besoins réels des agents va être lancée en 2017...

Après débats, la Présidente du CDAS a proposé qu'un représentant ALPAF soit invité lors du prochain CDAS afin qu'il nous présente les règles pour obtenir un logement.
Vacances/Loisirs :

Baisse de la fréquentation du parc de résidence de vacances EPAF

Baisse du nombre d'enfants partant en colonie de vacances

Aide à la parentalité :

Mise en place du dispositif CESU 6/12 ans, en complément des CESU 0/6 ans

Mise en place de prêt étudiant

504 places en crèches réservées pour 2017 (dont 18 dans le 94)
CREDIT D’ACTIONS LOCALES 2017


La dotation attribuée au CDAS du Val-de-Marne pour 2017 a à nouveau baissé de 5%. Elle est liée à la baisse du nombre d’agents, d’enfants et de retraités dans le département.
Les crédits d’actions locales 2017 sont de 88 138€ (contre 92 777 € en 2016). Plusieurs actions ont été programmées :

ARBRE de NOËL (estimation : 45 440.24 €)




Mercredi 29 novembre 2017 à 14h au cirque Phenix à la place de Reuilly. Pour les agents de l’Agraf de Vincennes, le 3 décembre 2017 à 14 h a été retenu. Un goûter sera donné le jour du spectacle à chaque enfant.
Des chèques cadeaux 24€ seront offerts aux enfants et adolescents âgés de 0 à 16 ans (montant du chèque non définitif).
Comme l’an dernier, pour s’inscrire au spectacle et réserver des chèques cadeaux, chaque agent devra saisir une demande dans l’application MICADOS.

SORTIE des RETRAITÉS (estimation : 6 798 €)



Une sortie sera organisée les 11 et 18 mai 2016 sur le thème de la Franc-Maçonnerie. Après un repas, une visite libre du musée Grévin sera proposée.

Une participation de 17 € sera demandée aux collègues retraités finances et à leur conjoint (coût réel de la sortie : 55€). 176 places sont prévues.

AMITIÉ FINANCES (estimation : 1 575 €)




35 colis seront remis à Noël 2017 à certains de nos collègues qui rencontrent des difficultés.



CONSULTATIONS CONSEILLÈRE JURIDIQUE (estimation : 1 390 €)



10 séances de 3 heures ont lieu à Créteil. Les retraités peuvent également bénéficier de cette prestation.

MINI COLONIES de la TOUSSAINT (estimation: 23 500 €)



Afin de respecter les seuils du code des marchés publics, seuls 38 enfants pourront bénéficier de cette prestation cette année. Les familles aux quotients familiaux les plus faibles seront prioritaires. Afin d'accroître le nombre de places disponibles, la délégation 94 s'est engagée à solliciter la délégation régionale afin de réfléchir à un marché régional « mini-colonie ».

MATERIELS DES « COINS REPAS » (estimation : 1 540 €)


Le CDAS peut financer certains matériels et équipements nécessaires au fonctionnement des « coins repas » (assiettes, meubles, plats...). Ils sont en priorité achetés auprès de l’UGAP.

INTERVENTION D’UN PSYCHOLOGUE (estimation : 1 860 €)


Un psychologue reçoit les agents sur rendez un lundi par mois. Il nous a été précise que :

  • ce psychologue est bien évidemment soumis au secret professionnel et indépendant de l’administration.

  • les prises de rendez-vous se feront par l’intermédiaire de la délégation sociale.

  • le psychologue ne fera pas de note d’appui pour la direction locale ou nationale (ex : pour les mutations)

  • le psychologue pourra recevoir l’agent 3 fois au maximum. Si l’agent nécessite une thérapie plus poussée, il sera réorienté vers d’autres soutiens extérieurs.



SORTIE POUR LES « NOUVEAUX » COLLEGUES (estimation 2 400 €)


Deux soirées « Laser Game » (2 parties et apéritif cocktail) seront proposées à Créteil aux collègues Finances (de tous grades, PACTE y compris) nouvellement affectés dans le 94 (dates non définies).

Une participation de 5 € sera demandée aux collègues (prix réel : 44,25 € par personne)
Un reliquat de 1 200 € n'a pas été affecté. Ils seront affectés lors du CDAS du mois de juin.

SERVICE SOCIAL


En complément de Mme Valat, un second assistant social est arrivé au 1er mars.
Une circulaire du 9 novembre 2016 a modifié les missions des assistants sociaux au sein du ministère. Ils ont désormais 2 objectifs :

- l'accompagnement social individualisé c'est-à-dire accompagner les actifs ou les retraités du ministère rencontrant des difficultés personnelles et/ou professionnelles (ex : difficultés familiales, préparation d'un dossier de retraite, problèmes relationnels entre collègues...)

- interventions dans les collectifs de travail c'est-à-dire donner des conseils aux RH ou aux chefs de service (ex : si événements graves, si alcoolisme, si retards répétés, si restructurations des services …) ou proposer des actions d'informations et de prévention. Les assistants sociaux pourront aussi être invités au CHS CT en tant qu'expert.
Nous avons exprimé plusieurs inquiétudes pour lesquelles les réponses apportées ne nous ont pas rassurés. En effet,

- les assistants sociaux ne sont pas encore formés aux « interventions dans les collectifs de travail » (formation prévue courant 2017)

- les assistants sociaux ne doivent pas palier l'absence de médecin de prévention dans notre département

- les missions théoriques des assistants sociaux seront de facto plus nombreuses mais les moyens réels de mise en oeuvre (2 assistants sociaux dans le 94 seulement !) sont insuffisants

- comment maintenir le secret professionnel dans ce nouveau contexte professionnel ?

- les correspondants sociaux vont-ils disparaître à moyen terme ?
Tous les points à l’ordre du jour n'ayant pu être traités au cours de la matinée, le CDAS reprendra le 27 mars 2017.
La délégation FO Finances

__________________________________________________________________________________________

Syndicat National FORCE OUVRIÈRE des Finances Publiques – section du Val-de-Marne

Direction Départementale des Finances Publiques - 1 place du Général Pierre Billotte - 94040 CRETEIL CEDEX

 01.43.99.61.58 - @ fo.ddfip94@dgfip.finances.gouv.fr -  http://www.fo-dgfip-sd..fr/094/

similaire:

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconÀ la demande de Force Ouvrière, ses délégués centraux des principales...
«sensible» (emploi dont l'avenir est incertain) celle de magasin ou d'établissement «sensible»

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconSÉance du 18 decembre 2014
«le P’tit Baltard», Monsieur euverte apportera une réponse en fin de séance, en questions diverses

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconDÉclaration de début d’activité D’un micro-entrepreneur
«Union européenne – toutes activités professionnelles sauf salariées» en cours de validité ou 1 copie du récépissé de demande de...

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconReprésentant du Comité d'Entreprise ou des Délégués du personnel

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconSaisine du tribunal d’instance par simple déclaration au greffe
«l’absence de la mention» ou encore «l’absence de clarté et de précision de la clause»; développez vos arguments en vous appuyant...

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconA. Les personnes qui ont en France leur foyer ou le lieu de leur séjour principal
«non conforme», sera le formaliste. En effet une déclaration de plus-value subira un double contrôle

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconSommaire numeros Titre 1 : Rectification et invalidation des déclarations de droit commun
«pour effet de faire porter la déclaration sur des marchandises autres que celles qui en ont fait initialement l’objet»

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconRésumé Dans un contexte de crise des finances publiques, la France...
«évaluation de la performance» pour amortir les effets d’une crise complexe. Sous le signe de la «modernisation de l’Etat», une nouvelle...

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconQuestionnaire début de stage

Vos délégués fo finances ont lu la déclaration suivante en début de séance iconLa politique, la democratie, L’etat
«Considérés comme vivants dans une société qui doit être maintenue, les hommes ont des lois dans le rapport de ceux qui gouvernent...






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com