Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite


télécharger 32.3 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > documents > Documentos




LYCEE CHAMPOLLION

GRENOBLE

Grenoble, le 15 octobre 2008

http : www.ac-grenoble.fr/champo


CLASSES PREPARATOIRES ECONOMIQUES ET COMMERCIALES
OPTION ECONOMIQUE (E.C.E.)

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur


LE LYCEE CHAMPOLLION : DYNAMISME ET ORIGINALITE




Considéré comme le « grand lycée » de la ville, sans doute à cause de sa longue histoire, Champollion est avant tout un lycée à taille humaine, un lycée qui se soucie de donner sa chance à chacun, en particulier à ses neuf cent cinquante élèves de Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles. Si un nombre important d’étudiants en classes préparatoires économiques et commerciales sont originaires des départements de l’académie de Grenoble, il convient de souligner que 15% proviennent d’autres académies et que, chaque année, un pourcentage non négligeable vient de l’étranger. La richesse de ce recrutement local, national et international constitue très certainement un atout précieux pour nos étudiants.
Grenoble est, par ailleurs une ville tournée vers la recherche scientifique et le développement des technologies de pointe. La proximité des différentes universités et de ses grandes écoles d’ingénieurs et de commerce (55000 étudiants) permet aux préparationnaires de participer à de nombreuses manifestations ouvertes à tous (conférences, débats, rencontres avec des universitaires de haut niveau). L’équipe des enseignants du lycée est en contact permanent avec les universités, comme avec les professionnels des entreprises prêts à faire part de leur expérience. Enfin la proximité de nombreuses entreprises et de G.E.M. (Grenoble Ecole de Management anciennement Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble), intégrées dans la vie économique locale, permet des contacts avec des étudiants de cette école comme avec des professionnels volontaires pour aider nos élèves.
La ville et ses environs offrent de surcroît de belles possibilités aux étudiants désireux de se cultiver et de se détendre. Enfin, elle n’est pas si grande que chacun ne puisse rapidement se sentir parfaitement « chez soi ».
AVEZ-VOUS LE BON PROFIL ?
Les classes préparatoires ECE et ECS recrutent des élèves ouverts et dynamiques, soucieux d’enrichir leur culture générale et ayant acquis dans le 2ème cycle des connaissances solides et de bonnes méthodes de travail ; ils ont du goût pour l’action, la communication et le dialogue, un bon niveau d’expression écrite et orale et un intérêt soutenu pour l’activité économique et sociale . A cet égard un stage en milieu professionnel, avant d’entrer en classes préparatoires aux grandes écoles, peut être bénéfique.
La classe préparatoire E.C.E  recrute des élèves titulaires du Bac ES ou L (enseignement de spécialité Mathématiques nécessaire pour tous les élèves de L).

Le recrutement s’effectue avant les résultats du bac, au vu des bulletins des deux premiers trimestres de Terminale et des bulletins de Première. Il importe surtout d’avoir des résultats équilibrés et de bon niveau dans les disciplines essentielles qui sont : mathématiques, lettres, philosophie, langues, histoire-géographie, économie.

DES ECOLES PRESTIGIEUSES
Il s’agit  à quelques exceptions près, d’écoles privées dépendant des Chambres de commerce et d’industries et placées sous la tutelle du Ministère de l’Education Nationale. Les études y sont payantes (6000 à 8000 euros par an environ). Cependant de nombreuses possibilités permettent de réduire cette charge financière : bourses d’enseignement supérieur, fonds sociaux des Ecoles Supérieures de Commerce, prêts bancaires à des taux intéressants et remboursables lors de l’entrée dans la vie active, stages rémunérés, travaux effectués au sein des associations internes à chaque Ecole, contrats d’apprentissage (de plus en plus nombreux).

Le problème du coût des études ne doit donc pas être un frein car il a toujours pu être résolu.
En 2008 les écoles offraient 7082 places sur concours pour 8928 candidats. Bien qu’il y ait eu moins de places offertes que de candidats, les écoles n’ont pas toutes rempli leur promotion puisque seulement 6961 places ont été pourvues.
L’éventail des écoles est large : des plus prestigieuses, à Paris (HEC, ESSEC, ESCP-EAP) ou en province (EM de Lyon, AUDENCIA de Nantes, EDHEC de Lille et Nice, GEM de Grenoble), jusqu’aux petites indépendantes en passant par le réseau Ecricome (Bordeaux, Marseille, Nancy, Rouen, Reims, les écoles rejointes par celle de Tours-Poitiers en 2008) ou celui des ESC (une vingtaine en tout).

Les études dans les écoles durent trois ans. Mais le plus souvent les étudiants choisissent de faire une année de césure (travail en entreprise) entre la 2ème et la 3ème année. Les étudiants issus des classes préparatoires atteignent ainsi à la sortie de leurs études le niveau Bac + 5, ce qui les met à parité avec les étudiants européens et américains ; elles associent étroitement formation théorique et stages dans l’entreprise. Les écoles françaises ont une très haute réputation internationale.

DES DEBOUCHES VARIES ET FRUCTUEUX



Nombreux sont les chemins possibles qui mèneront les préparationnaires vers des débouchés aussi divers que bien rémunérés : commerce, marketing, finances, gestion, communication, ressources humaines, audit dans des domaines tout aussi variés : haute technologie, industrie, agro-alimentaire mais également action culturelle, humanitaire.Travailler dans une grande entreprise ou une PME, travailler en France ou à l’étranger, à Paris ou en province : à chacun de faire son choix.

LES CONCOURS DE MAI




A la fin de la deuxième année, les élèves se présentent à plusieurs concours regroupés dans des banques communes d’épreuves. Les droits d’inscription se situent dans une fourchette de 60 à 140 euros par école présentée (gratuité pour les boursiers).

Les épreuves écrites des concours se déroulent généralement en Mai (le lycée Champollion est centre de concours). Les épreuves orales ont lieu entre la mi-juin et la mi-juillet. L’écrit comprend quatre groupes d’épreuves affectées de coefficients différents selon les écoles. L’oral comprend le plus souvent un entretien individuel et des épreuves de langue. Les oraux d’HEC et de l’ESCP-EAP sont plus complets.
N.B. : l’acquis solide et généraliste que retirent les étudiants de ces deux années peut être exploité dans d’autres formations. Sous certaines conditions, il est possible d’obtenir auprès des universités des validations de Licence L1 pour les étudiants désireux d’y poursuivre leurs études.

L’ENSEIGNEMENT EN CLASSE PREPARATOIRE E.C.E.

L’enseignement dure deux années et se répartit en quatre blocs, sensiblement équivalents en heures.








Culture générale

6 heures

Langue I

3 heures

Langue II

3 heures

Mathématiques

8 heures dont 2 de TD




+ 1 heure labo-informatique

Histoire Géographie et Analyse Economique

6 heures




+ 2 h d’enseignement spécifique de Micro et Macro Economie


L’éducation physique et sportive peut être pratiquée à raison de 2 heures hebdomadaires (modalités adaptées aux classes préparatoires).
CONTENU DES ENSEIGNEMENTS
Culture et sciences humaines : Aussi littéraire que philosophique, et ne dédaignant ni les sciences humaines ni l’histoire de l’art, la discipline s’efforce en première année, de constituer des bases solides, articulées autour de 9 questions directrices. Cette base permettra ensuite à l’étudiant de seconde année d’approfondir le thème imposé aux concours et renouvelé chaque année.

Exemples de thème : l’Action en 2008, La beauté en 2009.

Deux épreuves permettent d’évaluer les compétences de l’étudiant dans cette discipline : la dissertation et la contraction de texte (sous forme de résumé ou de synthèse).
Langues : Une connaissance approfondie de la langue (vocabulaire et structures grammaticales), complétée par des connaissances de civilisation permet aux étudiants d’affronter sereinement les épreuves de l’écrit (versions, thèmes, essais) et de l’oral (commentaires d’articles de journal, écoutes de cassette). A côté des langues les plus fréquemment choisies par les candidats aux concours – anglais (obligatoire), espagnol, allemand, italien- le lycée offre la possibilité d’un enseignement en russe, langue plus rarement enseignée et donc « valorisante ».

Mathématiques : Le programme de mathématiques et d’informatique précède des enseignements spécialisés de calcul économique et de calcul de gestion. Il s’agit de développer l’aptitude à la conceptualisation et au raisonnement, des qualités de rigueur et d’esprit critique ;


L’orientation du programme vers les sciences de l’économie et de la gestion s’organise autour de trois points forts : algèbre linéaire, analyse, probabilités et statistiques.

- probabilités et statistiques : processus aléatoires, lois usuelles discrètes et continues. Les aspects numériques et graphiques sont mis en valeur dans l’ensemble du programme, et le programme d’informatique comporte l’étude d’algorithmes.
Analyse économique et historique des sociétés contemporaines : Le programme prolonge et approfondit le cours de Sciences Economiques et Sociales de 1ère ES et Terminale ES. La question du développement, au centre de la réflexion, interroge les dimensions économiques, sociales et politiques dans un cadre tant régional que national ou international. L’histoire depuis le début du XIX ème siècle sert de cadre de référence.
Aux concours, la dissertation sanctionne les capacités à problématiser et argumenter. Les épreuves qui exigent toujours clarté, rigueur….et précision des connaissances….peuvent se référer tant à l’histoire économique et sociale qu’aux questions et faits contemporains.

DEVOIRS SURVEILLES ET « COLLES »  Chaque semaine, une demi-journée est consacrée à un devoir surveillé dans les conditions du concours. Deux « concours blancs » sont organisés au cours de l’année. Les élèves bénéficient par ailleurs d’interrogations orales (dites « colles ») à raison de 20 mn par discipline et par quinzaine ; ces interrogations permettent un travail suivi et individuel qui prolonge le cours.




PREPARATION DE L’ORAL Entre l’écrit et l’oral un emploi du temps spécifique est aménagé afin d’intensifier la préparation aux oraux de langue d’une part, à l’épreuve d’entretien d’autre part. L’épreuve d’entretien, qui requiert de bonnes capacités de communication, mais surtout une motivation affirmée, est en fait préparée tout au long de l’année. Pour ce faire les services d’un cabinet spécialisé dans les entretiens ont été requis. Les élèves bénéficient dans l’année d’une formation spécifique d’une dizaine d’heures. Des sessions « d’entretiens blancs » sont organisées à plusieurs reprises, avec l’aide de cadres d’entreprise et d’anciens élèves.


L’AMBIANCE Elle est évidemment studieuse et l’encadrement est rigoureux (contrôle des absences). L’effort intensif et continu aboutissant aux meilleurs résultats, les professeurs sont certes exigeants mais restent attentifs aux besoins des étudiants et soucieux de les aider à trouver les méthodes de travail les plus efficaces, celles qui leur permettront de cumuler plusieurs admissions et de sélectionner en fin de compte l’école de leur choix. La compétition objective entre les étudiants se déroule dans un climat de solidarité et de convivialité propre à souder la promotion.
LES RESULTATS
Les résultats des classes préparatoires ECE sont très positifs. Chaque étudiant totalise en moyenne une demi-douzaine d’admissions ce qui lui permet d’avoir le libre choix de son intégration définitive, par exemple en 2008, l’une de nos étudiantes admise à HEC, choisit l’ESSEC, un autre admis à GRENOBLE choisit Bordeaux du réseau Ecricome. Le pourcentage d’étudiants quittant la classe préparatoire sans être admis à une école est nul en 2008, lorsque le cas se produit, il s’agit généralement d’une réorientation délibérée.

Régulièrement, les meilleurs de nos étudiants intègrent une des 4 meilleures écoles (HEC, ESSEC, ESCP, EM LYON).
A TITRE INDICATIF
En 2008 sur un effectif de 38, en fonction de leur choix nos élèves ont intégré :

7: ESSEC (2),ESCP (1), l’EM LYON(4), soit 18,42% l’une des 4 meilleures écoles

(entre 2003 et 2006 selon les années, ce pourcentage a varié de 3,7% à 20%)

11 : Audencia, Edhec ou Grenoble ce qui porte à 47,40% le nombre d’intégrations dans les 7 premières écoles du classement

(entre 2003 et 2006 de 29% à 52%)

  1. : une Ecole du réseau Ecricome soit un total de 81,60% dans l’une des 13 écoles les plus réputées

(en 2003 et 2006 60% à 76%)

100% ont une école de la BCE ou du réseau Ecricome.



POUR EN SAVOIR PLUS 


L’APHEC, Association des Professeurs de prépa H.E.C. a ouvert un site d’information sur les classes préparatoires Economiques et Commerciales à l’adresse suivante :
www.infoprepa.com

Site officiel pour les inscriptions : www.admission-postbac.org

similaire:

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconAdresse : Code postal
«Aménagement Paysagers», et le bts «Aménagements paysagers» font partis d’une même filière : la filière «paysage». En revanche, le...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconAdresse : Code postal
«Aménagements paysagers» font partis d’une même filière : la filière «paysage». En revanche, le cap «maintenance des véhicules automobiles»...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconElisa Capdevila, Lycée Jacques Prévert, Boulogne Marie-Guénaelle...
«juger» les acteurs du passé. Enfin, la question qui se pose n'est pas tant celle des mémoires concurrentes (ou occultées) mais bien...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconLe bulletin des anciens élèves du 1
«lycée national avec autonomie financière et budget propre». Une convention est signée avec la Ville de Strasbourg pour des «programmes...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite icon3, Cours St. Vincent, 92130, Issy-les-Moulineaux
«l’économie de la fonctionnalité» qui nous permet d’analyser les acteurs divers de la filière de la mode et du luxe français, notamment...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconDemande de renouvellement de contrat pour un emploi d’avenir professeur

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconBulletin de reindormation du jeudi 1er avril 2010
«Première étape», et qu’il fallait sans doute se préparer à une interdiction plus large à l’avenir. Ajoutant à l’attention des Français...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconBulletin d’information
...

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconUn remerciement particulier au dynamisme du district de Saint-Maur...
«lettre de candidature – habilitation du mandataire par ses co-traitants» version du 12/01/2016

Une filière d’excellence pour un avenir prometteur le lycee champollion : dynamisme et originalite iconProgramme d’investissements d’avenir 408 relatif aux internats de la réussite
«Agence», opérateur agissant au nom et pour le compte de l’Etat, représentée par son directeur général, et le préfet de la région...






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com