Sommaire


télécharger 37.87 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > documents > Documentos
Université de Toulouse II – Le Mirail GEODE

UFR S.E.S. (Sciences Espaces et Sociétés) UMR 5602 du C.N.R.S.

Département Géographie et Aménagement

Institut Daniel Faucher


L’INONDATION DU 12 ET 13 NOVEMBRE 1999 

Dans les communes de Caucalières & de Labruguière:

origine, déroulement, conséquences, retour d’expériences

Mémoire présenté pour l’obtention de la Maîtrise de Géographie par :

Jean-Louis LOEILLET



Sous la direction de : SEPTEMBRE 2003

Jean-Marc ANTOINE

François GAZELLE

Sommaire




Sommaire 2

2

Remerciements 3

3

Liste des sigles 5

5

Introduction 6

6





Remerciements


Nous remercions tous ceux qui ont bien voulu consacrer gracieusement de leur temps.

La collaboration de certaines personnes nous a effectivement été très profitable et fort enrichissante, car au-delà de l’énorme source d’information et de documentation qu’ils ont représentée, leurs rencontres nous ont permis de comprendre un peu mieux le fonctionnement d’une crue torrentielle.
Pour leur disponibilité, pour leurs expériences et pour les connaissances dont ils ont bien voulu nous faire profiter, nous adressons un sincère merci à :
● Nos directeurs de recherche : Jean-Marc Antoine et François Gazelle, pour leurs conseils et leurs encouragements.
● L’ensemble du personnel de la mairie de Labruguière, à la tête duquel Monsieur le Maire Jean-Louis Deljarry pour nous avoir accordé un entretien, et plus précisément le personnel du service technique municipal, dont Mademoiselle Sourette Bouchmella et tous les autres membres de l’équipe que j’ai « embêté » assez souvent pour les cartes, les documents, la cassette vidéo, leurs témoignages et toutes les photographies de la crue.
● La caserne des Sapeurs Pompiers de Labruguière, et, plus spécialement le Major Georges Maillet pour son inestimable témoignage au cœur de l’action.
● Les habitants de Labruguière qui m’ont relaté avec tant d’émotion leurs souvenirs des crues de 1999, 1996 et même celle de 1930 !
● La D.D.E. 81 et tout particulièrement Madame Maynadier, sans qui je n’aurais jamais pu faire la maîtrise : ses conseils avisés et l’abondante documentation qu’elle m’a procurée m’ont été d’une aide précieuse.
● La mairie de Caucalières pour tous les documents fournis, et, plus spécialement Madame Viguiè, secrétaire de mairie, pour sa gentillesse et sa patience.
● Le Syndicat Mixte de Rivière Thoré Agout, notamment : Mr. Xavier Brossard et la secrétaire, pour leur disponibilité, leur amabilité et leurs sources documentaires.
● La D.I.R.E.N. 31 pour nous avoir accordé du temps et divers documents.
● La S.A.C. 82 de Montauban pour la clarté et la précision de leurs explications concernant le fonctionnement de leur service, et, pour la documentation qu’ils nous ont si gentiment fournie.
● Météo France d’Albi pour leurs données exceptionnelles sur les phénomènes météorologiques et sur le B.A.P.

Enfin, tous ceux, famille et amis, qui nous a apporté, de quelque manière que ce soit, leurs aides, leurs soutiens et encouragements à notre démarche.


Que toutes ces personnes soient sûres de notre éternelle gratitude !!!



Liste des sigles




A.L.A.R.M.E

:

Alerte aux Risques téorologiques

B.A.P.

:

Bulletin d’Alerte de Précipitation

B.R.A.M.

:

Bulletin Régional d’Alerte Météorologique

C.D.M.

:

Centre Départemental de Météorologie

C.O.D.I.S.

:

Centre Opérationnel D’Incendie et de Secours

C.M.I.R.

:

Centre Météorologique Inter-Régional

D.C.S. 

:

Dossier Communal de Synthèse

D.D.E. 81

:

Direction Départementale de l’Equipement du Tarn

D.D.R.M.

:

Dossier Départemental de Risques Majeurs

D.I.C.R.I.M 

:

Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs


D.I.R.E.N. 

:

Direction Régionale de l’Environnement

O.R.S.E.C.

:

Organisation des Secours

P.E.R.

:

Plan d’Exposition aux Risques

P.L.U.

:

Plan Local d’Urbanisme

P.P.R.

:

Plan de Prévention des Risques

P.E.R.I.

:

Plan d’Exposition aux Risques d’Inondation

P.O.S.

:

Plan d’Occupation des Sols

S.A.C.

:

Service d’Annonce des Crues

S.D.I.S. 

:

Service Départemental d’Incendie et de Secours

Introduction





Le contexte de l’étude


Les inondations représentent un risque auquel sont soumis de vastes territoires et des populations de plus en plus nombreuses. Elles touchent intimement les personnes physiquement et leur existence même, car elles sont susceptibles d’affecter les biens, individuels ou collectifs, ainsi que l’ensemble des activités.

Les cours d’eaux sont des systèmes naturels complexes dont le fonctionnement s’exprime par des processus multiples et interdépendants. Les crues sont une des manifestations de la dynamique des cours d’eau qui s’impose aux populations riveraines avec plus de force et de complexité.

De nombreux événements catastrophiques ont mis en lumière la faible efficacité d’une approche ponctuelle dans le domaine de la gestion des cours d’eau et de la prévention des inondations en particulier. De même, il est apparu, à la lumière des retours d’expérience, que la prévention passait souvent après la protection, alors que celle-ci révélait à la fois ses limites et ses effets pervers.

Il est de la responsabilité de l’état et des élus d’assurer la sûreté et la sécurité publiques, notamment par des décisions ou des actes aptes à prévenir les inondations.

Aujourd’hui, il est démontré que la gestion et la prévention des inondations nécessitent une approche raisonnée et adaptée. Mais devant la gravité et la complexité des phénomènes à prendre en compte, devant la multiplicité et la diversité des facteurs mis en jeu et de leurs interrelations, les décideurs apparaissent souvent démunis.

Notre étude se limite à la crue du Thoré le 12 et 13 novembre 1999 sur les communes de Caucalières et de Labruguière. Il n’était pas possible de traiter ce sujet sans préalablement tenter d’expliquer le contexte général dans lequel elle s’est inscrite. Elle présentait l’avantage d’être récente. C’était un peu comme passer de la théorie à la pratique. Cette étude de cas nous a permis, de répertorier les moyens de protection et de lutte des communes et de cibler leur insuffisance, mais aussi de percevoir au travers des conséquences, les retours d’expériences bénéfiques pour mettre en place une gestion et une prévention des crues plus efficaces.

C’est la démonstration que les conséquences particulièrement dramatiques d’un phénomène naturel, entraîne une prise de conscience d’améliorer le système existant et d’autre part le déblocage de moyens pour y parvenir.

Ainsi l’accélération de l’élaboration du P.P.R. du Thoré qui se trouvait en étude au moment de la crue, a permis d’en cibler son éventuelle efficacité mais aussi ses contraintes et ses limites.

D’ailleurs, les mesures financièrement contraignantes pour les personnes concernées en zone rouge soulèvent des désaccords, montrant le malaise actuel dans la gestion et la prévention du risque inondation, c’est-à-dire comment concilier deux logiques contradictoires : assurer la sécurité des personnes et maintenir une économie déjà fragile dans la région.

C’est dans cette zone du bassin versant du Thoré, présentant une forte vulnérabilité aux inondations que les communes de Caucalières et de Labruguière nous offrent deux exemples pour traiter ce sujet.

Localisation de la zone d’étude


La zone d’étude est située dans le département du Tarn (région Midi-Pyrénées), entre Carcassonne et Albi, à 17 km au sud de Castres, près de Mazamet. Elle correspond au bassin versant hydrographique du Thoré (voir la carte de situation du bassin versant du Thoré). Situé au Sud du département du Tarn, cette rivière prend sa source au Nord du département de l’Hérault et se jette dans l’Agout, affluent du Tarn. Le bassin versant comprend les villes de Mazamet, Aussillon et Labruguière. Les communes concernées par le périmètre de mon étude sont Caucalières, Labruguière et le hameau de Lamothe situés le long du cours du Thoré et tous concernés plus ou moins par la crue.


Figure 1: Carte de localisation du bassin versant du Thoré. (source : CORIOLIS octobre 2002)



Résumé de l’événement 



Cette crue particulièrement exceptionnelle est due à une dépression importante, formée le vendredi 12 novembre 1999 sur l’Espagne et la Méditerranée occidentale, et qui a engendré une perturbation avec un régime des vents d’Est à Sud Est forts et sur le littoral méditerranéen, des vents moyens de l’ordre de 100 km/h. Ces vents forts ont attendu pendant 36 à 48 heures des remontées d’air méditerranéen très humide, engendrant des masses nuageuses importantes et quasi-stationnaires. Elles ont alors déversé des pluies diluviennes et orageuses en particulier sur l’Aude, l’Hérault les Pyrénées-Orientales et le Tarn.
Dans le Tarn, la Montagne Noire et les Monts de Lacaune ont été particulièrement touchés. Cette perturbation a affecté, entre autres, le bassin du Thoré durant les jours du 12 au 14 novembre, puis est restée bloquée provoquant des cumuls de pluie très importants.
Si l’épisode de fortes précipitations a duré deux jours environ, l’essentiel des pluies a été recueilli en 24 heures ou moins durant la journée du 12 et la nuit du 12 au 13. De très fortes précipitations ont été observées.
Les valeurs relevées les 12 et 13 novembre figurent parmi les plus élevées de ces situations. Les valeurs relevées le 12 novembre ont été d’une durée de retour supérieure à 100 ans sur une grande moitié Sud-Est du Tarn. Ces durées de retour sont probablement centenaires en certains points des Monts de l’Espinouse à la Montagne Noire. La valeur relevée pour les 12 et 13 novembre à Labastide-Rouairoux (420 mm) est tout à fait exceptionnelle.
La crue observée sur le Thoré est très voisine de la plus forte crue observée, celle de 1930. Cet événement présente donc un caractère exceptionnel.
De nombreuses infrastructures ont été touchées : routes, ponts, bâtiments publics et privés, commerces, etc.….Les dégâts sont estimés à 107 millions de Francs.

similaire:

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com