Transposition modulation traduction litterale


télécharger 69.43 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > documents > Documentos
PROCEDES DE TRADUCTION

(activité au rétroprojecteur)
F
EQUIVALENCE

TRANSPOSITION

MODULATION

TRADUCTION LITTERALE


consiste à traduire en utilisant un autre catégorie grammaticale

consiste à renforcer un mot qui ne se suffit pas à lui même


consiste à trouver l’expression idiomatique correspondante en français

Consiste en une variation du message, obtenue en changeant de point de vue, d’éclairage.

Consiste à traduire en utilisant le mot à mot
aites correspondre chaque procédé de traduction à son explication


Réflichissez ensuite aux tips (conseils) et dangers pour l’ épreuve de traduction

ETOFFEMENT


TIPS :

DANGERS :

Procédés de traduction (student’s sheet 1)adapté de Your Way, Tle
1- Etudiez les passages suivants et leur traduction. Cochez dans la grille le procédé de traduction utilisé pour chaque expression en gras (vous pouvez faire la version interactive de cet exercice ICI)


Anglais




Traduction en français

The policeman on the heat (1) moved up (2) the avenue impressively (3). The (4) impressiveness was habitual and not for show (5), for spectators were few (6). The time was barely 10 o'clock (7) at night, but chilly gusts of wind (8) with a taste of rain in them (9) had well nigh depeopled the streets. . .

When about midway (10) of a certain block (11) the policeman suddenly slowed his walk, In the doorway of a darkened hardware store a man leaned, with an unlighted cigar in his mouth. As the policeman walked up to him the man spoke up quickly (12).

"It's all right, officer," he said, reassuringly (13). "I'm just waiting for a friend. It's an appointment made twenty years ago."
O'Henry, After Twenty Years




L'agent de police au cours de sa ronde remontait l'avenue d'un air imposant. Cet air lui était habituel et n'était pas destiné à épater la galerie car les spectateurs étaient rares. Il était tout juste dix heures du soir mais des rafales de vent froid avec des menaces de pluie avaient presque dépeuplé les rues.

Arrivé à peu près à mi hauteur d'un certain pâté de maisons, l'agent ralentit soudain sa marche. Dans l'entrée d' une quincaillerie obscure un homme était penché, un cigare non allumé à la bouche. Quand l'agent de police arriva jusqu'à lui, l'homme s'empressa de parler.

"Tout va très bien, monsieur l'agent," dit il d'un ton rassurant. "J'attends simplement un ami. C'est un rendez vous fixé il y a vingt ans."
Traduction par Henri Yvinec




The Picton boat was due to leave at half past eleven. It was a beautiful night, mild, starry, only when they got out of the cab (14) and started to walk down the Old Wharf that jutted out into the harbour, a faint wind blowing  off (15) the water ruffled under Fenella's hat, and she put up her hand to keep it on (16).

Fenella's father pushed on with quick, nervous strides. Beside him her grandma bustled along in (17) her crackling (18) black ulster; they went so fast that she (19) had now and again to give an undignified (20) little skip to keep up with them.

Katherine Mansfield, The Voyage




Le bateau pour Picton devait partir à onze heures et demie. C'était une belle nuit, douce, étoilée, mais quand ils descendirent de voiture et se mirent à longer le Vieux Quai, qui s'étendait jusque dans le port, un vent léger venu de la mer palpita sous le chapeau de Fénella et elle leva la main pour empêcher qu'il ne s'envolât.

Le père de Fénella avançait à grandes enjambées rapides, nerveuses. Auprès de lui, sa grand maman se dépêchait, enveloppée de son imperméable noir qui craquait sans cesse ; ils allaient si vite que la petite fille était obligée, de temps à autre, de faire, pour les rattraper, un petit saut dépourvu de toute dignité.
Traduction par Marthe Duproix







1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

Traduction littérale





























































Transposition





























































Modulation





























































Equivalence





























































Etoffement






























































2- Traduisez les phrases suivantes en veillant aux mots et groupes de mots en gras. Utilisez une transposition. Un type de transposition possible est indiqué entre parenthèses.
1  when the news bulletin was over, he turned down the volume. (verbe + adj  nom)

2  when he reached page 3, he stopped eating his cake. (verbe  participe present)

3  he nodded, as if in agreement, but remained silent (nom  verbe)

4  It was a hopeful day of early summer. (Adj  nom)
3- Traduisez en français, trouvez pour les groupes de mots en gras l'expression idiomatique correspondante en français.

1  The police got all the roads blocked for 50 miles around Edmonton.

2  I was hitchhiking east. I got a lift into Wilford.

3  He is very straightforward and never beats about the bush
4- Traduisez en étoffant les mots ou groupes de mots en gras.
1  He was hurrying from work.

2  Alan sailed across the Pacific Ocean and is now planning to cycle round the world.

TRADUISEZ. mot à mot interdit

(rétroprojecteur)



  1. He is extraordinarily clever

  2. A French teacher

  3. A medical student

  4. In the mid eighties

  5. I said this as a joke

  6. This was no occasion for joy

  7. They threatened him with dismissal

  8. She smiled at him

  9. Before they closed the shop

  10. Attempted murder
  11. He waited for the bomb to explode

  12. When did they meet


  13. The rescuers finally arrived

  14. He was nearly killed

  15. Consumer society

  16. Firewood

  17. To read a book from cover to cover

  18. It's cheap

  19. Sell by date

  20. You're welcome

  21. Bless you

  22. See you later


Lettre à Marie (student’s sheet 2)



Lisez la traduction que Marie a faite d’une lettre qu’elle a reçue de sa correspondante canadienne.

Aidez là à la ré-écrire dans un français correct. Expliquez quelles erreurs elle a probablement faites.
Toronto, Mai le 12, 1995
Chère Marie,
Premier, je dois t'expliquer pourquoi je ne t'ai pas écrit pour si long. Jétais tellement occupé faisant des choses que je n'ai pas eu la chance d'écrire. Actuellement, je pense que j'ai déjà ramassé un affreux lot de français: le cours est plutôt bon, même si mon professeur parfois me conduit complètement fou. Nous avons dépensé le premier jour rencontrant chacun autre et tourant le campus (la place est réellement fraîche). Le deuxième jour, j'ai rencontré mon professeur et il a expliqué la table de temps. Nous sommes supposés attendre les classes, mais certains de nous tendent à le prendre facile. Un couple d'eux sont tellement fatigués dans le matin qu'ils dorment dedans et arrivent tard dans la chambre de classe, alors notre professeur perd son tempérament et, pour une heure il nous fait travailler comme fou !

Dans l'après midi, usuellement, nous ne collons à rien de particulier mais nous ne sommes pas ennuyés. Aussi loin que les films sont concernés, ils sont jolis merde, Nous n'attrapons rien et on ne sait jamais ce qui va sur. Nous voyons aussi un programme de télévision appelé "Suivez la Piste" que tu as probablement entendu de; c'est bon, mais le français est trop facile et j'ai passé ce stage un long temps avant.

Quand il ne pleut ni chats ni chiens, on va dehors pour chanter et pour jouer la guitare. Quelques de nos amis complaignent un lot sur la nourriture: mais, comme pour moi, j'ai décidé d’aller sur une diète. N'importe quel chemin, il faut s'aligner en haut si long devant la cafétéria que je vais fou.

Je partage une chambre avec un garcon qui est une vraie douleur. Il est toujours pendu autour. Le jour avant hier je l'ai même trouvé allant à travers mes tiroirs. Il était plâtré comme usuel; quel spectacle! Je lui ai dit de tomber mort mais il n'a pas donné un damné. Il est complètement noix. Mais assez sur lui... Mais comment est tout chez toi? J'espère que tu es toute droite et je regarde en avant de te voir bientôt.
PS: Si tu arrives à passer par Toronto avant la fin du cours, s'il te plaît, tombe dedans.


Quelques semaines plus tard, Marie voudrait relire la lettre de son amie afin de lui répondre, mais elle ne la retrouve pas 

Pourriez-vous l’aidez à la ré-écrire, telle qu’elle l’a reçue de son amie.

Traduction de la lettre dans un français correct.
Toronto, le 12 mai 2003
Chère Marie,
D'abord, je dois t'expliquer la raison pour laquelle je ne t'ai pas écrit pendant si longtemps. J'ai été tellement occupé que je n'ai pas eu l'occasion d'écrire. En effet je pense que j'ai déjà appris beaucoup de français, le stage est assez bien  même si mon professeur me fait tourner en bourrique. Nous avons passé le premier jour à faire connaissance et à visiter le campus (l' endroit est vraiment sympa). Le lendemain, J'ai fait la connaissance de mon professeur et il m'a expliqué l'emploi du temps. Nous sommes supposés assister aux cours, mais les jeunes ont tendance à ne pas trop s'en faire. Deux d' entre eux sont tellement fatigués le matin qu'il font la grasse matinée et arrivent en retard dans la salle de cours; puis notre professeur perd son calme, et pendant, une heure. Il nous fait bosser dur.

L'après midi, d'habitude, on ne s'en tient pas à un sujet précis, mais on ne s'ennuie pas. En ce qui concerne les films, ils ne sont vraiment pas terribles. On ne comprend rien et on ne jamais ce qui se passe. Nous regardons aussi une émission de télé qui s'appelle "Suivez la piste" que tu connais certainement, c'est bien, mais le français est trop facile et j'ai dépassé ce niveau il y a longtemps.

Quand il ne tombe pas des cordes, on va dehors pour chanter et pour jouer la guitare. Certains de nos copains se plaignent beaucoup de la nourriture. Quand à moi, j'ai décidé de faire un régime. De toute façon, il faut faire la queue pendant si longtemps devant la cafétéria que cela me rend fou.

Je partage une chambre avec un garçon qui est vraiment taré. Il est toujours là à traîner. Avant hier, je l'ai même trouvé en train de fouiller dans mes tiroirs. Il était bourré comme d'habitude. Quel cinéma ! Je lui ai dit d'aller se faire voir, mais il n'en a rien eu à faire.

C'est un vrai dingue. Mais assez parlé de lui. Et comment ça va chez toi? J'espère que tu vas bien et j'ai hâte de te voir.
PS: Si par hasard tu passes par Toronto avant la fin du stage, s'il te plait, passe me voir.
Lettre d’origine:
Toronto, May 12th, 1995
Dear Mary,
First, I must explain why I haven't written to you for so long. I have been so busy doing things that I haven't had the chance to write. Actually, I think that I have already picked up an awful lot of French: the course is rather good, even if my teacher sometimes drives me completely crazy. We spent the first day meeting each other and touring the campus (the place is really cool). The second day, I met my teacher and he explained the timetable. We are supposed to attend the classes, but some of us tend to take it easy. A couple of them are so tired in the morning that they sleep in and arrive late in the classroom; then our teacher looses his temper, and for an hour, he makes us work like mad.

In the afternoon, usually, we don't stick to anything in particular, but we are not bored. As far as films are concerned, they are pretty crap! We don't catch anything and we never know what is going on. We also watch a TV programme called "Follow the Track" which you have probably heard of, it's good but the French is too easy and I passed this stage a long time ago.

When it's not raining cats and dogs, we go outside to sing and play Ole guitar. Some of our friends complain a lot about the food, but as for me, I've decided to go on a diet. Anyway, you have to line up so long in front of the cafeteria that I go mad.

I'm sharing a room with a boy who is a real pain. He is always hanging around. The day before yesterday, I even found him going through my drawers! He was plastered as usual. What a performance! I told him to drop dead, but he didn't give a damn. He is completely nuts. But enough about him... And how is everything at home? I hope that you are all right, and I am looking forward to seeing you soon.
PS: If you happen to pass by Toronto before the end of the course, please drop in.






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com