Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ?


télécharger 0.82 Mb.
page1/26
typeRecherche
exemple-d.com > documents > Recherche
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

logouniversitedelyon.jpg



Mémoire d'étude / janvier 2013








Diplôme de conservateur de bibliothèques

Signalement et valorisation des ressources libres en LSH par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ?

Amandine Wallon
Sous la direction de Marianne Pernoo

Adjointe à la directrice, chargée de la mission "Communication et partenariats"

Bibliothèque Diderot de Lyon

Remerciements

Mes remerciements vont en premier lieu à Marianne Pernoo pour avoir accepté de diriger mon mémoire d’étude et m’avoir soutenue dans mes recherches.

Je voudrais dire ma reconnaissance à Christophe Catanèse, pour sa présence et ses commentaires avisés.

Pour avoir suivi l’écriture de ce mémoire, l’avoir enrichi par ses remarques éclairantes et ses compétences en matière de documentation électronique, puisse Gabrielle Richard recevoir l’expression de ma gratitude.

Je tiens à remercier les nombreuses personnes sollicitées au cours de cette étude et qui ont fait preuve d’une grande disponibilité. Si je ne puis toutes les nommer ici, qu’elles sachent que j’ai toujours apprécié leur concours.

Que soient remerciés tout particulièrement dans les bibliothèques choisies pour mon étude des ressources de LSH : Nathalie Marcerou-Ramel, Danièle Ablin, Gilles Sosnowski et David Schreiber ; Emmanuelle Sordet, Muriel Armanet et Pierre Marige ; Bernadette Vincent ; Christine Darlin, Christiane Gallix et Valérie Bertrand ; Romain Le Nezet et Stéphanie Boudet  ; Clémence Carraud-Joste et Natacha Leclercq ; Marie-Joëlle Tarin.

J’adresse mes vifs remerciements à Philippe Bourdenet, Alexandre Chautemps, Thierry Claerr et Dominique Filippi qui ont accepté de partager leurs idées et m’ont fourni des pistes de réflexion fécondes.

Je remercie vivement Olivier Legendre, Jean-François Lutz, Camille Meyer, Thomas Parisot, Jean-Christophe Peyssard, Nathalie Reymonet et Dominique Rouger pour m’avoir livré leur vision de l’Open Access ; Philippe Marcerou, Florence Leleu, Frédérique Joannic-Seta et Anne Weber pour m’avoir parlé de leurs projets de numérisation.

Un grand merci aux chercheurs qui ont accepté de répondre à mes questions alors même que le temps leur manquait pour leurs propres travaux, ainsi qu’à Françoise Lagnau, qui fut mon messager auprès d’eux. Qu’ils sachent que je leur en sais gré.

Que mes proches, amis et collègues soient assurés de ma reconnaissance pour avoir été prodigues d’encouragements et avoir pris la peine de relire avec rigueur et minutie mon travail. Laurence K., Maud M., Maud S. et Benjamin, merci.

Une pensée émue pour Françoise Ntatda, que j’aurais aimée avoir à mes côtés.

Je remercie affectueusement mes parents pour leur indéfectible soutien en une année bien difficile.

Enfin, rien n’aurait été sans toi, Yves

« vers toi par toi en toi

je n’ai pas cessé

de devenir nous-mêmes »

(Henri Meschonnic, Demain dessus demain dessous.)

Résumé :

Dans le paysage documentaire des bibliothèques universitaires et de recherche, les ressources électroniques sont bien présentes. Manifestement, la priorité est accordée aux ressources payantes d’accès restreint, y compris en lettres et sciences humaines, où le développement du numérique n’est pas sans incidence sur les pratiques de recherche. À partir d’un échantillon de bibliothèques, il s’agit d’analyser la mise en visibilité des ressources libres de LSH dans les dispositifs de signalement et de valorisation des collections. Si les professionnels des bibliothèques se montrent hésitants à instruire la question du libre en LSH, la promotion de l’Open Access continue à prendre de l’ampleur sur la scène internationale. Dans un contexte économique de plus en plus difficile, l’enjeu est d’articuler le repérage et la diffusion des contenus libres aux besoins des communautés de recherche. Définir, mettre en perspective et en pratique la notion de libre accès en LSH requiert des bibliothèques qu’elles redéploient des compétences dans la médiation, la formation et la création de contenus.
Descripteurs :

Sciences humaines --France

Sciences humaines -- Recherche

Bibliothèques universitaires -- France

Bibliothèques de recherche -- France

Édition en libre accès

Édition savante électronique

Information scientifique -- Ressources Internet

Recherche documentaire -- Étude et enseignement (supérieur)

Abstract :

In academic and research libraries, electronic resources are present. Obviously, priority is given to licensed resources, even in the humanities where the development of digital technology is impacting research practices. By studying the e-resources of a sample of libraries, we intend to analyze how open access resources for the humanities are integrated into indexing tools and promoting activities. If librarians seem reluctant to follow through the issue of Open Access in the humanities, the exhortations to advance the cause of openness are growing internationally. In such a difficult economic context, the challenge consists in articulating the identification and dissemination of free web materials with the needs of research communities. Defining the concept of Open Access in the humanities, putting it into perspective and into practice may require expanded efforts on three core areas: that of mediation, training and content creation.
Keywords :

Humanities --France

Humanities --Research

Academic libraries --France

Research libraries --France

Open access publishing

Scholarly electronic publishing

Communication in science

Computer network resources

Information behavior

88x31

Cette création est mise à disposition selon le Contrat :
« Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France » disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.fr ou par courrier postal à Creative Commons, 171 Second Street, Suite 300, San Francisco, California 94105, USA.

Sommaire

Sigles et abréviations 6

I. Une mise en contexte 11

A/ En préambule : avant le libre, le numérique 11

1. L’environnement informationnel en LSH : vers une économie mixte des ressources 11

2. Les logiques d’appropriation de l’information en LSH 18

B/ Le libre, quelles conséquences ? 25

1. Les modalités du libre accès 25

2. Les défis du libre accès en LSH 27

3. Les enjeux du libre accès en bibliothèque 29

CONCLUSION DE LA 1ÈRE PARTIE 32

II. Les ressources libres en bibliothèque, des questions en suspens 33

A/ Une analyse de la visibilité des ressources libres de LSH dans les bibliothèques 33

1. L’objectif 33

2. La méthodologie suivie 36

B/ Une intégration problématique des ressources libres de LSH 47

1. Une sélection exigeante mais peu balisée 47

2. La complexité technique du signalement 50

3. Des actions de valorisation à développer 57

C/ Une attention de plus en plus grande portée au libre accès en LSH 61

1. La bibliothèque doit-elle plaider en faveur du libre accès en LSH ? 61

2. Le libre, une économie ? 65

CONCLUSION DE LA 2ÈME PARTIE 69

III. Des éléments de prospective : médiation, création, diffusion de contenus 70

A/ Pour une meilleure promotion des contenus de LSH en période de cohabitation 70

1. Le référencement 70

2. La curation de contenus 75

B/ La bibliothèque productrice et éditrice de contenus de LSH 81

1. La production et l’édition de contenus par les bibliothèques 82

2. Les opportunités de la création de contenus de LSH 84

3. Des difficultés majeures 86

C/ La bibliothèque dans l’écosystème du libre 88

1. Pour la liberté des usages 88

2. L’enseignement, la recherche en LSH et les bibliothèques : une alliance renouvelée 90

3. La nécessité d’une impulsion politique 94

CONCLUSION DE LA 3ÈME PARTIE 95

Bibliographie 99

1. Lettres et sciences humaines 99

2. Bibliothèques, documentation et chercheurs 99

3. Digital Humanities 102

4. Ressources numériques en bibliothèque 103

5. Édition / publication 104

6. Open Access 106

7. Bibliothèques productrices de contenus 108

8. Dimension politique 110

Table des annexes 112

Table des illustrations 138

Sigles et abréviations

€ : symbole utilisé pour euro(s) ; M€ : pour million(s) d’euros

ABES : Agence bibliographique de l’enseignement supérieur ;

ADBU : Association des directeurs et des personnels de direction des bibliothèques universitaires et des services documentaires de l’enseignement supérieur et de la recherche ;

Adonis : Accès unique aux données et aux documents numériques des sciences humaines et sociales ;

AERES : Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur

ALPSP : Association of Learned, Professional and Society Publishers

ANR : agence nationale de la recherche

API : Application programming interface

ATILF : Analyse et traitement informatique de la langue française

BIU : bibliothèque interuniversitaire

BIUS : Bibliothèque interuniversitaire de Santé

BDIC : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine

BnF : Bibliothèque nationale de France

BNUS : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

BOAI : Budapest Open Access Initiative

Bpi : Bibliothèque publique d’information

BSG : Bibliothèque Sainte-Geneviève

BSN : Bibliothèque scientifique numérique

CADA : Commission d’accès aux documents administratifs

CCSD : Centre pour la communication scientifique directe

CESR : Centre d’Études supérieures de la Renaissance

CHRST : Centre de recherche en histoire des sciences et des techniques

CNAM : Conservatoire national des arts et métiers

CNRS : Centre national de la recherche scientifique

Couperin : Consortium universitaire de publications numériques

CRISCO : Centre de Recherche Inter-langues sur la Signification en COntexte

DOAB : Directory of Open Access Books

DOAJ : Directory of Open Access Journals

DUMAS : Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance

DTD : Document Type Definition

EHESS : École des hautes études en sciences sociales

ENS : École normale supérieure

EQUIPEX : Équipement d’excellence

ERMS : Electronic Resource Management System

GFII : Groupement Français de l’Industrie de l’Information

HAL : Hyper articles en ligne

INHA : Institut national d’histoire de l’art

INIST : Institut de l'Information Scientifique et Technique du CNRS

INRA : Institut national de recherche agronomique

Inserm : Institut national de la santé et de la recherche médicale 

IST : Information scientifique et technique

JISC : Joint Information Systems Committee

KBART : Knowledge Bases And Related Tools

LABEX : Laboratoire d’excellence

LARHA : Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes

LSH : Lettres et sciences humaines

MESR : Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

OAI-PMH : Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting

OAPEN : Open Access Publishing in European Networks

OATAO : Open Archive Toulouse Archive Ouverte

OPAC : Online Public Access Catalogue

OCR : Optical Character Recognition

OST : Observatoire des sciences et techniques

PUF : Presses Universitaires de France

PUL : Presses Universitaires de Lyon

SCD : Service Commun de Documentation

SIG : Système d’information géographique

SIGB : Système intégré de gestion de bibliothèque

SPARC : Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition

STM : Sciences, Techniques, Médecine

SUDOC : Système Universitaire de Documentation

TGE : Très Grand Équipement

TGIR : Très Grande Infrastructure de Recherche

UMR : Unité Mixte de Recherche / UMS : Unité Mixte de Service

UPMC : Université Pierre et Marie Curie

URFIST : Unité Régionale de Formation à l'Information Scientifique et Technique

XML : Extensible Markup Language

NB : les citations nominatives ont fait l’objet d’une demande d’autorisation préalable des personnes concernées. En note de bas de page, figurent uniquement les prénom et nom, ainsi que la date à laquelle l’échange a eu lieu. Les fonctions et lieu d’exercice sont mentionnés dans l’annexe 3 (cf. p. 121). Lorsque des citations en anglais sont présentes dans le corps du texte, les traductions se trouvent en note de bas de page. La mention « Trad. pers. » signifie que la traduction a été faite par nos soins.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

similaire:

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconPatrimoine et création : acquisition, signalement et valorisation...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconReunion des commissaires d’avaries d’afrique francophone
«F. M. I.» ayant en pour conséquence une inflation maîtrisée et une libération réfléchie et progressive de son économie malgré des...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconMission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01....
«l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ou son identification par empreintes génétiques à des fins médicales ne...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconRecherche émérite, umr «Triangle», ens-lsh lyon Liste des publications...
«Que d’autres se targuent des pages qu’ils ont écrites; moi je suis fier de celles que j’ai lues» (Borges, Œuvres, Pléiade, Gallimard,...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconRapport établi par Catherine meyer lereculeur administratrice civile...
...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconDe gestion durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 1,5
«Finances Comptabilité et Contrôle de gestion», une direction «Qualité et Achats», une direction «Marketing» et une direction «Ressources...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconFrais de déplacements et de mission
Lorsque l'agent se déplace pour les besoins du service hors de sa résidence administrative et hors de sa résidence familiale à l'occasion...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconLes missions d’assistance en matiere sociale
«proposition de prestations» et peut ne pas être effectuée, notamment en cas de rédaction d’une lettre de mission pour un client3...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconLes missions d’assistance en matiere sociale
«proposition de prestations» et peut ne pas être effectuée, notamment en cas de rédaction d’une lettre de mission pour un client4...

Signalement et valorisation des ressources libres en lsh par les bibliothèques universitaires et de recherche : une mission, un défi ? iconUn engagement de service civique volontaire – Hauts-de-France
«asc fiches Missions» concerne la/les mission(s) prévue(s), cela doit être bien clair et précis ( 1 fiche à faire par mission)






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com