Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association


télécharger 98.99 Kb.
typeBulletin
exemple-d.com > comptabilité > Bulletin









Coordonnées de notre nouvelle Inspectrice :
Mme Carmelina Boi : carmelina.boi@ac-nancy-metz.fr


 


SOMMAIRE

Dans ce bulletin vous trouverez cette année :

I Vie de l’association :

  • Election du bureau

  • Rapport financier :


II Rapport d’activité 2006-2007 
III Actualités 

  • Situation dans l’académie

  • Actualité des examens

  • Actualités du Ministère

  • Actions en cours 


IV Actions prévues
V Documents pédagogiques 
VI Annexes 

  • Sites internet utiles

  • Nouveaux manuels

  • Annuaire APIAD 2007-2008

  • CECRL : outils d’évaluation



Bonne lecture !

I Vie de l’association :


  • Election du bureau suite à l’AG du 26 sept 2007

Le bureau élu l’an passé a été reconduit :


  • A la Présidence, Marguerite Mambrucchi

  • Au secrétariat : Hélène Boutin

  • A la Trésorerie, Norma Paiano


Au 30 novembre 2007, nous comptons 33 membres sur 38 professeurs.
Mais six collègues parmi les trente-trois n’ont pas envoyé leur adhésion. Nous savons cependant qu’ils soutiennent moralement l’Association.

  • Rapport financier :



Au 30 septembre 2007, solde créditeur de 1340.75 euros.
Grâce aux cotisations, nous finançons l’adhésion annuelle à la FNAI, les frais de bureau et de tenue de compte, certains déplacements des membres, notamment un trajet en train lié au congrès annuel de la FNAI.

II Rapport d’activité 2006-2007 :
L’année 2006-2007 s’est avérée riche en actions :


  • Contacts réguliers avec les collègues.




  • Prise de contact avec l’Inspectrice Générale, Mme Bouzaher : Réunion Assemblée Extraordinaire le 22 novembre 2006 à Le Creusot, pour faire connaître la situation, nos inquiétudes et nos souhaits.




  • Prise de contact avec le rectorat, et obtention d’une audience le 27 mars 2007.




  • Rédaction de courriers auprès des établissements pour soutenir la situation de collègues qui avaient fait appel à l’association. (Seurre –Nevers-)




  • Prise de contact avec les associations de parents d’élèves de Le Castel, dans la perspective d’une demande d’ouverture de classe d’italien. Lettre au chef d’établissement.




  • Prise de contact avec les associations de parents d’élèves de Mâcon, pour éviter un poste sur trois établissements suite au départ en retraite de Marie-Claire Rigaux. Malgré l’action conjointe, le poste est tel.




  • Elaboration d’affiches contenant des informations pour l’offre de formation en italien dans notre académie.




  • Congrès FNAI.




  • Annuaire APIAD.


III Actualités :


  • Situation dans l’académie




  • Légère baisse d’effectifs : environ 3213 élèves contre 3488 l’an passé.




  • Rentrée contrastée :

- Effectifs dynamiques par endroits (Le Creusot, section européenne italien, Châlon-sur-Saône, Mâcon et Charolais, Lycée de Nevers) mais académie sinistrée en d’autres : clôtures imposée de sections à Seurre (71), contre l’ouverture d’une section d’espagnol, à Is-sur-Tille (21). Une section euro italien à Dijon remplace la section euro de Brochon. Toujours une seule ville dans l’Yonne.

-Un avernir inquiétants à Beaune, à Brochon, à Is-Sur-Tille.

- Rôle parfois défavorable de chefs d’établissement lors des inscriptions en LV2 4ème : lettres aux parents par exemple.

- Les intentions réelles du rectorat au sujet de l’italien restent empreintes de mystère. Les collègues sont souvent inquiets de leur devenir.

  • Association dynamique : Visite de Mme l’IG Bouzaher en nov 2006, audience au rectorat de Dijon en mars 2007, courriers assez nombreux, contacts avec les chefs d’établissement, diffusion d’informations, presse locale, repas amical prévu le 17 nov 2007. Annullé faute de participants : reporté en fin d’année, aux beaux jours… Nous demanderons les dates convenant à la majorité




  • Actualité des examens


Lors du congrès FNAI du mois d’octobre 2007, la rencontre avec l'Inspection Générale a été instructive: 

  • En lycée :

-- Pour les collègues de Terminale préparant les séries à l'écrit: les sujets d'espagnol et d'italien vont être harmonisés, tant au niveau de la compréhension, que de la longueur des questions d'expression.
-  Les élèves auront en I Compréhension des exercices type

Vero o Falso? Giustifica citando il testo. Par ailleurs, les numéros de ligne seront probablement supprimés pour que le candidat recopie toutes les justifications possibles. (oubli sanctionné)

- En II Expression, les différences de longueur des productions tendront à se réduire:

 

                      Italien           Espagnol

2007            en L : 20 et 30 l         2x11 l

2007            en S : 20l                    11 l   

2008            en L : 15  et 25 l        15 et 20l : c'est déjà plus équitable!

2008            en S : 15 l 15l

 

La situation de l'an passé, où les candidats n'étaient pas traités de façon équitable, ne devrait plus se reproduire. Et pourtant, l'IG Mme Bouzaher a donné les résultats: ce sont les candidats présentant l'italien à l'écrit qui ont obtenu les meilleurs résultats, toutes langues confondues. (cocorico).

Le BO concernant cette évolution n’est pas encore paru. 


  • En collège :


- Les collègues de collège et le DNB, Diplôme National du Brevet.

En 2008 les collègues enseignant en 3ème vont avoir à évaluer en Contrôle Continu leurs élèves, sur la langue de leur choix: LV1 ou LV2. Nous pouvons donc être concernés. En effet, si les 3èmes choisissent la LV2, les critères d'évaluation seront différents, plus tolérants face à l'erreur, bien entendu. (En outre: Injonction de bienveillance par l'Inspection).  A nous de diffuser l'information dans les classes... Pour vous aider: Des fiches d'évaluation des items ont été mises au point par l'Inspection, et vont paraître de façon imminente sur le site d'EDUSCOL . Conseils: les consulter, se les approprier. Un item doit être validé 3 fois en 3 moments différents pour être viable, et non l'effet ponctuel du hasard.

Le niveau requis en fin de troisième dans les 5 compétences: A2.



  • Pour se mettre à jour et préparer la journée de formation du lundi 10 janvier 2008 sur le CECRL, voici un lien utile :


http://www.education.gouv.fr/cid4608/l-evaluation-en-langue-vivante-etat-des-lieux-et-perspectives-d-evolution.html
Autre chemin : Site www.education.gouv.fr avec sélection des Rubriques successives :

Accueil  >  Outils de documentation, d'information  >  Les rapports  >  Tous les rapports> Rapport IGEN janvier 2007, intitulé : L’évaluation en langue vivante : état des lieux et perspectives d’évolution
Voici un copié collé de la conclusion. En annexe, vous trouverez de précieux documents pour les critères d’évaluation à intérioriser pour une modernisation de nos pratiques.
Rapport - n° 2007- 009 �� janvier 2007

L’évaluation en langue vivante : état des lieux et perspectives d’évolution


Conclusion
Les pratiques d’évaluation, qu’elles soient diagnostiques, formatives ou sommatives, doivent évoluer pour bien correspondre aux nouveaux programmes de langues vivantes. Les objectifs qui y sont définis s’appuient le Cadre européen commun de référence pour les langues et conduisent de ce fait à centrer l’évaluation sur ce que l’élève parvient à faire dans les langues qu’il étudie. En d’autres termes, il lui faut « être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à l’école, puis dans sa vie », pour reprendre et élargir à l’ensemble du cursus le premier objectif général que la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences doit assurer dans tous les domaines45. La recherche d’une mise en oeuvre des compétences en langues vivantes dans des contextes de plus en plus complexes, qui implique une bonne prise en compte des références culturelles propres à chaque situation de communication, est donc en pleine cohérence avec une attente générale de la puissance publique à l’égard de l’institution scolaire. Les objectifs définis dans les programmes sont gradués et progressifs. Ils imposent de bien distinguer les compétences de chaque élève dans toutes les activités langagières de réception et de production (compréhension orale, expression orale, interaction orale, compréhension écrite, expression écrite), ce qui ne se fait guère actuellement. C’est pourtant nécessaire, pour l’élève, pour le professeur, pour l’institution.
L’élève a besoin de savoir où il en est, de connaître ses forces et ses faiblesses, de savoir, à chaque étape de son parcours, dans quels domaines il a atteint le niveau de compétences attendu et dans quels autres il lui faut faire un effort supplémentaire. Dans cette perspective, une appréciation globale donne trop aisément à l’élève l’impression qu’il a un niveau plus ou moins moyen, sans prendre acte des acquis et donc sans ouvrir de perspectives. C’est pourtant en ayant conscience de ce qu’il sait déjà faire que l’élève peut prendre confiance en lui et entreprendre avec conviction le travail nécessaire pour progresser.
Le professeur a besoin de bien connaître les compétences de chacun de ses élèves dès le début de l’année, pour construire sa progression et, aussi, pour conduire les séances au jour le jour. Il importe de savoir à quel moment il est opportun de solliciter tel ou tel pour le valoriser et dans quelles activités il faut tout particulièrement veiller aux progrès des uns et des autres. Au fil de l’année, les évaluations régulières permettent au professeur de mesurer l’efficacité des apprentissages et, le cas échéant, d’ajuster son enseignement en conséquence. De plus, les divers dispositifs d’aide et de soutien, en particulier au collège, et tout spécialement dans les zones d’éducation prioritaire, ne peuvent être pleinement efficaces que si les difficultés de chacun sont bien identifiées. C’est indispensable, d’abord pour déterminer quels élèves sont les plus susceptibles de tirer profit de chaque dispositif, puis pour orienter efficacement leur travail. En somme, l’évaluation distincte des diverses activités langagières aide le professeur, autant que faire se peut, à « individualiser les apprentissages à l’intérieur des classes » comme le recommande le Haut Conseil de l’Éducation 46. En fin d’année, un bilan individuel donne à chacun, professeur et élève, la mesure du palier franchi.
L’institution scolaire se doit de savoir si les objectifs fixés par les programmes d’enseignement sont bien atteints. Dans l’avis déjà cité, le Haut Conseil de l’Éducation mentionne, entre autres conditions nécessaires pour garantir que tout élève ait acquis le socle commun de connaissances et de compétences à l’issue de sa scolarité obligatoire, « la conception dans cette perspective, au niveau national, d’outils d’évaluation précis, opérationnels et réalistes, d’exercices-types adaptés à chaque niveau et mis à la disposition des enseignants ». Le Haut Conseil ajoute : « L’objectivité des évaluations doit être garantie : l’exigence dans le contenu est indissociable d’une exigence dans l’évaluation, puisque l’École a une obligation de résultats, effectifs et vérifiables ». Il est à noter, là encore, que ces remarques s’appliquent à tous les éléments du socle, et pas uniquement à la maîtrise d’une langue étrangère au niveau A2 du CECRL, qui en est le second pilier.
C’est dire que les recommandations de ce rapport en matière d’évaluation des élèves ne tiennent pas seulement aux plus récentes évolutions de la réflexion sur l’apprentissage des langues vivantes. Elles correspondent aux orientations générales dégagées, il y a peu, dans un rapport conjoint des inspections générales de notre ministère47. Elles s’inscrivent dans une évolution d’ensemble de notre système scolaire, qui veut se donner les moyens de connaître précisément les résultats des apprentissages pour mieux assurer la réussite de tous. Dès lors, l’organisation d’évaluations régulières des compétences de chacun dans les diverses activités langagières est nécessaire pour amener effectivement les élèves à une solide pratique des langues vivantes qu’ils étudient et leur donner ainsi « la compréhension d’autres façons de penser et d’agir48 ».

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

45. Décret du 11 juillet 2006 relatif au socle commun de connaissances et de compétences, JO n°160 du 12 juillet 2006 p. 10396.

46. Avis du Haut Conseil de l’Education sur le projet de décret relatif au socle commun, 22 mai 2006.

47. Les acquis des élèves, pierre de touche de la valeur de l’École ? rapport conjoint IGEN-IGAENR, juillet 2005.

48. Décret du 11 juillet 2006 relatif au socle commun de connaissances et de compétences, JO du 12 juillet 2006 : « 2. La pratique d’une langue étrangère : attitudes ».


  • Actualités du Ministère


- La Réforme de l’enseignement des langues se poursuit.

Témoin le document ci-après :

Ce document peut vous servir auprès de votre chef d’établissement pour défendre votre cause, si on vous menace de réduction horaire. N’hésitez pas à l’utiliser pour argumenter, car les textes officiels sont un bon point d’appui.

Extrait du B.O. N°44 du 6 DÉC. 2007

« ■ L’École agit ! Le Grenelle Environnement à l’École. »
Appel à propositions relatif au programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie (2007-2013) - année scolaire

et universitaire 2008-2009
Pourvu d’un budget de 6,9 milliards d’euros sur sept ans, le programme européen d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie est l’instrument privilégié dont l’Europe s’est dotée en 2007 pour favoriser l’avènement d’une société de la connaissance basée sur les échanges, la coopération et la mobilité. Par l’éventail des actions qu’il propose et la diversité des publics auxquels il s’adresse, il offre aux personnels, aux établissements et aux académies la possibilité d’entreprendre des projets européens qui enrichiront leur activité pédagogique quotidienne. Au-delà, ces projets contribueront à l’élaboration de stratégies locales ou nationales d’éducation et de formation tout au long de la vie. Une articulation de qualité entre le projet d’établissement, la politique académique, les objectifs nationaux et les priorités européennes sera recherchée. Depuis 2002 (circulaire n° 2002-017), il est demandé à ce que chaque projet d’établissement intègre l’ouverture à l’international en fonction de sa spécificité, de celle du bassin et de celle de l’académie. Ce projet rassemble les équipes pédagogiques de toutes disciplines qui souhaitent ouvrir l’établissement aux enjeux internationaux et plus particulièrement européens de notre société. Les établissements d’enseignement supérieur, sous tutelle du MESR, s’attacheront à inscrire leurs projets Erasmus dans les contrats quadriennaux.

L’apprentissage des langues, la mobilité géographique ou virtuelle des élèves, des étudiants, des enseignants et des personnels, les échanges et les projets pédagogiques menés entre classes de différents pays, l’insertion professionnelle sur le marché européen du travail, le développement de partenariats avec le monde de l’entreprise, l’expérimentation de nouvelles pratiques pédagogiques et de nouveaux modes d’organisation des systèmes éducatifs, et la transparence des compétences et des qualifications sont autant de défis que doivent relever les systèmes d’éducation et de formation européens. Il y va, en effet, de leur contribution à la transformation de l’Europe en société de la connaissance avancée offrant un terrain favorable au développement économique durable, à la création d’emplois plus nombreux et plus qualifiés, et à la cohésion sociale. La concrétisation de cette ambition européenne passe, notamment, par la réussite du programme d’action dans le domaine de l’éducation et de la formation tout au long de la vie, et donc par une participation forte de notre pays, qui en est l’un des principaux bénéficiaires, aux actions de mobilité et de coopération qui lui sont proposées.
1 - Priorités européennes et objectifs nationaux

1.1 Les priorités de l’appel à propositions général, au niveau européen, visent le renforcement de la contribution de l’éducation et de la formation à la réalisation de l’objectif de Lisbonne : doter l’Union européenne de l’économie de la connaissance la plus compétitive, caractérisée par un développement économique durable, plus d’emplois de meilleure qualité et une plus grande cohésion sociale.

Dans ce contexte, les actions prioritaires pour 2008 sont les suivantes :

- soutenir la réalisation du programme de travail “Éducation et Formation 2010” en favorisant la cohérence entre les différentes étapes d’éducation et de formation tout au long de la vie, et ce dès le plus jeune âge, et en facilitant le passage d’un système à l’autre grâce, par exemple, à la mise en oeuvre du cadre européen des certifications. (…)

- En lycée, l’opération « Reconquête du mois de juin » pour les classes de seconde:

Les conseils de seconde se tiendront fin juin, les cours étant assurés jusque là. Pour tous les enseignants, il faudra mener de front les cours de seconde, et les corrections de baccalauréat pendant le mois de juin. Le bac est décalé d’une semaine. Les délais de correction vont être écourtés. Quelle perspective réjouissante…

Cependant les rectorats ont toujours du mal à trouver des correcteurs : c’est la quadrature du cercle, comment vont-ils faire ? Le ministère semble ignorer la réalité de la situation.
-Suppressions de postes (11000 à la rentrée 2008, annonce d’une réforme globale du lycée, en faisant notamment pression sur les options. Mauvais pour les LV3 ?


  • Actions en cours 


- Publication dans le Bien Public du 6 novembre 2007, en vie Quaotidienne.
- Courriers au SAT Service de l’Action Territoriale de l’académie pour proposer des ouvertures. Voir documents en annexe.
- Les liens avec l’Université de Bourgogne se développent, à la faveur de l’intégration des IUFM au sein de l’Université. Les Universitaires semblent se soucier de l’amont, c'est-à-dire le vivier d’élèves que nous faisons travailler.


IV Actions prévues
- Poursuite des actions en cours
- Un repas en fin d’année scolaire
- Selon vos demandes


V Documents pédagogiques :
- Fiches de critères d’évaluation CECRL en annexe
- Exemple de fiche de critères de production orale que j’utilise avec mes élèves pour des « oraux improvisés » en fin de séquence.
Cette année, j’essaie de les faire prendre la parole de façon improvisée (1 minute ou deux de réflexion) , sur des questions en relation avec les thèmes traités dans les documents. Voici un document de critères: les camarades évaluent en même temps que moi les élèves qui passent au tableau.

L’objectif est de les faire parler, de créer une situation plus authentique.
Orale improvvisato




Alunno A

Alunno B

Alunno C

Alunno D

Autonomia : bisogno d’aiuto ?












Rispetto delle consigne ?

 chiarezza della struttura













Ricchezza del discorso ?

vocabolario

 espressioni

 grammatica













Presenza fisica e morale ?

 udibilità

 convinzione













Totale











Consigli














Gradi da attribuire :

-- cattivo

-/+ mediocre ++ bene

+ discreto +++ benone


Remarques:

  • On peut mettre ces oraux en place dans toutes les classes, ça plaît, malgré le trac qu'ils ressentent. On adapte l’évaluation selon les niveaux et les points de grammaire travaillés, bien entendu. En général, en 2de LV3 ils n’essaient pas de parler à l’imparfait ni au futur, ils vont vers le connu…




  • Ce qui est bien, c'est de changer la question après deux passages. Par exemple, les 1ères LV3 ont  fait une conversation au tableau en fin de séquence sur l'Ambiente. Les premiers sont passés sur le modèle préétabli, (j’avais créé une fiche de rôleq, avec quelques répliques) puis comme je constatais qu'ils avaient eu le temps d'apprendre leur petite préparation, si courte soit-elle, j'ai changé la donne: plus de feuille, juste des rôles... Et je formais les « couples », « pas de copains ensemble ».

Les partenaires se mettent d'accord sur "qui fait qui", et ils commencent à parler. Les résultats sont différents d'un groupe à l'autre, c'est très intéressant car ils sont vraiment en situation.


  • J’espère que vous testerez ! J’attends votre avis.


VI Annexes :

  • Sites internet utiles

  • Nouveaux Manuels

  • Annuaire APIAD 2007-2008

  • Documents d’évaluation CECRL



----------------------------------------------------------------------------------------------

  • Sites internet utiles




  1. Sites officels

www.portitalia.fr
www.aplv-languesmodernes.org/
www.education.gouv.fr
www.ac-dijon.fr
www.etwinning.net pour élaborer un jumelage électronique avec un établissemnt italien : c’est de l’implication, mais les élèves aiment !


  1. Qualche sito internet per variare, completare, o approfondire le lezioni d’italiano.




  • Motore di ricerca: www.google.it (selezionare: lingua “italiano” in “Préférences”)




  • Radio on line : Puoi ascoltare tutte le radio italiane, classificate per regione!

www.leradio.com


  • Dizionari :

www.demauro.it (diz monolingua)

http://www.homolaicus.com/linguaggi/proverbi/index.htm (diz. di proverbi)

http://www.homolaicus.com/linguaggi/sinonimi/index.htm (diz di sinonimi)


  • Giornali e Stampa: Attualità

www.repubblica.it

www.stampa.it

www.corriere.it

www.tiscali.it

www.denaro.it


  • Siti pedagogici

www.portitalia.fr

www.scudit.it

www.guerraedizioni.it


  • Testi d’autori, Letteratura:

www.liberilibri.com

www.letteratura.it


  • Testi di canzone:

www.angolotesti.it


  • Biografie

www.biografieonline.it



  • Selezione d’Aziende (Ne esistono tante altre! Dolce e Gabbana, Gucci, Emporio Armani,...)

www.fiat.it

www.ferrariworld.com

www.alfaromeo.it

www.barilla.it

www.dececco.it

www.decarli.com

www.eni.it

www.enel.it (Ente Nazionale della Luce, come EDF)

www.agip.it


  • Turismo:

Ogni regione possiede un sito regionale.


  • Cucina:

www.cucinaitaliana.it

www.mangiarebene.com


  • Nouveaux Manuels



  1. Ciaoatutti chez Guerraedizioni

La méthode (niveau A1 A2) comprend :

  • un manuel de 208 pages (actuellement consultable sur le site www.ciaoatutti.com)

  • un cahier de l'éléve de 96 pages (avec un cd)

  • deux cd pour la classe (durée 66'31'' et 60' 46'')

  • un Guide de l'enseignant de 64 pages



  1. Piacere, chez Belin (Niveau A1)

Brochure consultable sur

http://www.ac-reims.fr/datice/italien/manuels_fra/piacere/index_piacere.htmlle

  • un manuel de 208 pages

  • un cahier de l'éléve de 96 pages (avec un cd)

  • deux cd pour la classe

  • Un pack enseignant





  1. Azione, chez Nathan  (Niveaux A1-A2)

http://www.nathan.fr/catalogue/catalogue_detail_enseignants.asp?ean13=9782091738307


  • Livre de l'élève + CD audio fourni avec le manuel (point fort !)

  • Un CD classe

  • Un cahier exercices

  • Un manuel professeur


Il manque toujours des manuels plus attrayants pour les classes de lycées…




similaire:

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconAssociation «La Maison de l’Aide à la vie» (mavie)
«Logis Douaisiens» vous souhaite la bienvenue et vous remercie de votre confiance

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconLégalement imposées par respect des
«La vie privée est tout bonnement abolie lorsque les gouvernements surveillent ceux à qui vous parlez, où vous allez et ce que vous...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconLégalement imposées par respect des
«La vie privée est tout bonnement abolie lorsque les gouvernements surveillent ceux à qui vous parlez, où vous allez et ce que vous...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconSommaire
«Fictions». Vous y trouverez des applications pour la jeunesse et pour les adolescents/adultes

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconVoici une publication de l’amrf, que nous nous permettrons de vous...
«Organisation du temps scolaire dans le premier degré, encadrement des activités périscolaires et nouvelles actions des groupes d'appui...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconObjet : Affiliation par informatique, utilisation du fichier Excel...
«Je suis Professionnel de la Scolarité», espace dans lequel vous retrouverez notamment toutes les brochures smerep dédiées aux Scolarités...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconTitre 1 constitution objet siege social duree
«membres bienfaiteurs», les personnes qui soutiennent l’association par leur générosité. Ils apportent une aide financière ou des...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconA noter que le
«Il ne faudrait pas avoir vécu pour ne pas savoir que les plus malheureux sont ceux qui partent – Eh bien vous Th, alors on peut...

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconCette année je largue les amarres le jeudi 26 juillet

Bulletin vous trouverez cette année : I vie de l’association iconCalibrage des enveloppes nettoyage/reconstitution pour cette fin d’année 2010






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com