Cahier des Clauses Techniques Particulières


télécharger 24.47 Kb.
typeDocumentos
exemple-d.com > comptabilité > Documentos
C.C.T.P.

(Cahier des Clauses Techniques Particulières)

I. GENERALITES, NORMES ET REGLEMENTS DIVERS

Le présent document a pour objet de définir les prestations nécessaires à la réalisation d’un revêtement de sol sportif intérieur  et de permettre aux entreprises consultées d’établir leur proposition sans restrictions, ni réserves.
Les travaux seront réalisés selon les règles de l’art, les textes en vigueur au jour de la remise des prix, et notamment :


  • Les Documents Techniques Unifiés (D.T.U.) publiés par la C.C.M.,

  • Les Normes Européennes,

  • Les Normes françaises, et plus particulièrement :


La Norme NF. P 90-202 : Supports de revêtements des sols sportifs

La Norme NF EN 14-904 : Sols multisports intérieurs


  • La recommandation T1 99 du 7 octobre99 préparée par le GPEM, destinée aux maîtres d’ouvrages et maîtres d’œuvre « Relative à l’utilisation des normes dans les spécifications, et à l’appréciation des équivalences »,

  • Les règlements sanitaires,

  • Les normes de sécurité et d’hygiène,

  • Les règles de sécurité, en cas d’incendie.



Dans le cas où des modifications seraient apportées à ces normes ou règlements avant l’exécution des travaux, les entrepreneurs devraient se conformer aux nouvelles dispositions.

II. PROVENANCE ET QUALITE DES MATERIAUX
II.1. Consistance des travaux
Les travaux comprennent :

  • Le contrôle de la conformité du support à la norme NF.P90-202

  • La fourniture et la mise en œuvre du revêtement sportif.

  • Les tracés de lignes de jeux réglementaires

  • Les barres de seuils à chaque passage et changement de revêtement, d’une largeur de 100 mm

  • Le recouvrement des couvercles de protection des équipements sportifs.


II.2. Analyse et choix des matériaux

II.2.1. Revêtement




Les caractéristiques du revêtement proposé devront satisfaire aux exigences suivantes :

  • Conformité à la norme NF EN 14-904



Analyse et choix des matériaux

Le revêtement de sol sera un sol sportif à déformation combinée constitué :


  • d’un revêtement de sol de type PVC calandré, grainé et associé à une sous couche mousse. L’épaisseur du PVC de surface sera supérieure ou égale à 7 mm. La résistance à l’abrasion devra être inférieure ou égale à 150 mg. Il comprendra un traitement de surface (permettant un entretien facilité et évitant les brûlures en cas de chute) appliqué en usine. Il aura reçu en cours de fabrication un traitement qui le rend fongistatique et bactériostatique dans toute son épaisseur.




  • associé à une sous-construction surfacique de 21mm minimum, assemblée sur chantier, constituée d’une surface en composite bois haute densité collé sur des plaques de répartition en bois et d’une sous-couche résiliente en mousse PU agglomérée de 15 mm d’épaisseur.


Le plancher sera posé sur un pare-vapeur de 200 microns avec recouvrement des lès d’au moins 20cm.

L’épaisseur totale sera d’environ 43 mm.
La réduction de force du PVC de surface seul devra être conforme à la NF EN 14-904 (catégorie P1 de la norme européenne) et celle du complexe total d’au moins 55% dans la catégorie C4 de la norme européenne EN14904.
De plus, il devra être conforme à l’article AM8 du règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public.
Dans le cadre de sa politique environnementale, de sécurité et d’hygiène et afin de connaître les impacts environnementaux des travaux, le maître d’ouvrage demandera à l’entreprise de fournir la FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire) du matériau de surface.
Les matières premières utilisées dans le processusde fabrication ne devront pas contenir de composé CMR1-2, pas de substances présentes dans laliste candidate de REACH, pas de métaux lourds ni de solvant.
Le sol sportif devra bénéficier impérativement d’une garantie de 10 ans de la part du fabricant.


L’entreprise devra joindre à son offre :

  • Les fiches techniques des matériaux,

  • Une copie du rapport intégral de test de laboratoire du sol proposé selon la norme EN 14904,

  • le PV de classement au feu (Cfl S1), selon la norme NF EN 13501-1,

  • La garantie proposée,

  • La notice de pose et d’entretien

  • La justification du respect de la sous-construction du sol de l’article AM8 du règlement de sécurité contre l’incendie.

  • Une attestation d’éco-certification de la sous construction.



II.2.2. Accessoires :

Les travaux devront également comprendre :


Trappons :
La fourniture et mise en place de trappons de réservations, des poteaux démontables, dans le sol composés :

  • d’une ceinture cylindrique métallique collé et vissée dans l’épaisseur du plancher bois,

  • d’un couvercle cylindrique aluminium avec joint d’étanchéité et d’un parement en pvc.


L’ensemble ne devra générer aucun désaffleure par rapport au sol sportif.
Localisation :

Trappons de réservation dans le sol de la salle omnisport suivant plans architecte.
Plinthes

Fourniture et mise en place de plinthes arrondi en bois massif, vernie d’usine section 50 x 50 mm reposant directement sur le linoléum et fixées au mur par vissage
La plinthe est conçue de façon à permettre un mouvement libre du plancher bois en fonction des conditions hygrométriques.
Localisation :

Plinthes de finition en périphérie de la salle omnisport
Barre de seuil

Fourniture et mise en place de barres de seuil aluminium de rattrapage de niveau.
Localisation :

A tous les changements de type de revêtement de sol.
Traçage :

Traçage des lignes de jeux à l’aide d’une peinture polyuréthane bicomposante pigmentée aux coloris et de dimensions des terrains suivant les règlements des différentes fédérations sportives concernées.

II.2.2. Origines des matériaux



L’entreprise devra fournir la fiche de données de sécurité établie par le fabricant et/ou ses sous traitants, la qualité et la quantité des produits mis en œuvre ainsi que son programme d’autocontrôles

III. MODE D’EXECUTION DES TRAVAUX
Avant l’intervention, l’entreprise devra réaliser de façon contradictoire avec le maître d’œuvre et le bureau de contrôle, un contrôle de conformité du support (notamment la planéité et la siccité du support)
Les travaux devront être exécutés par une température correspondant aux exigences du produit. En cas de préchauffage, les frais correspondants seront pris en compte par le Maître d’Ouvrage.





similaire:

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses techniques particulieres n° 14 05

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses techniques particulieres pour le remplacement

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des Clauses Techniques Particulières
«Relative à l’utilisation des normes dans les spécifications, et à l’appréciation des équivalences»

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses techniques particulières
«petits bois» seront intégralement placés dans la lame d’air pour faciliter l’entretien ultérieur

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconÉLÉments du cahier des clauses techniques particuliÈres des ouvrages...

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconArticle premier : Contractant
«pièces contractuelles» du cahier des clauses particulières qui fait référence au ccag-fournitures courantes et Services et conformément...

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses particulieres

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses particulieres

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières iconCahier des clauses particulières (ccp) n° 11 02






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com