Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france


télécharger 0.56 Mb.
page3/9
typeDocumentos
exemple-d.com > comptabilité > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9


Cette répartition témoigne de la localisation de l’offre. Cependant, dans les départements non dotés d’unités dédiées, quelques établissements ressortent en 2008 pour des prises en charge de proximité ou pour certaines orientations, notamment en addictologie :

  • dans les Hauts-de-Seine, outre l’hôpital Gouin, Corentin Celton, Nanterre, Garches et clinique Montevideo,

  • en Seine Saint Denis, St Denis, Avicenne, Sainte Marie et clinique du Grand Stade, le Bourget.


Modes de sortie


Mode de sortie

Nb

%

Vers MCO

 

 

Mutation vers MCO (6-1)

20

1,8

Transfert vers MCO (7-1)

344

31,0

Total MCO

364

32,9

Vers SSR





Mutation vers SSR (6-2)

11

1,0

Transfert vers SSR (7-2)

9

0,8

Total SSR

20

1,8

Vers USLD





Mutation vers USLD (6-3 ou 0-3)

3

0,3

Transfert vers USLD (7-3)

1

0,1

Total USLD

4

0,4

Domicile (8 et 8-1)

686

61,9

Héberbement Médico-Social (8-7)

4

0,4

vers psychiatrie (4-0)

1

0,1

Décès (9-0)

29

2,6

Total

1 108




Définition : sortie par « transfert » vers un autre établissement, sortie par « mutation » à l’intérieur du même établissement
Le retour à domicile est la modalité principale et concerne 6 patients sur 10.

Pour un tiers des patients, c’est un retour vers un service de court séjour, rarement sur le même site (2%).

Pour 2 % des patients, l’orientation concerne un autre SSR. Les orientations vers un établissement médico-social (0,40 %) ou vers une USLD (0,4 %) sont rares.

29 décès représentent 2,6 % du total.
1.1.2.2.2 - Description des unités « dédiées »
Cette description repose sur l’enquête typologie, les fiches « établissement » renseignées en 2009 et le cas échéant, les rapports d’activité, d’où une certaine hétérogénéité de données.
Données d’activité


Territoire

Etablissement

Enquête Typologie 2008

Séjours

Journées

Compléments d’information d’après les rapports d’activité

75.1

Maison sur Seine

0

TO 82 % en 2007

76 % en 2008

DMS : 31 jours

75.3

Cognac-Jay

171

6620

Rapport d’activité 2008 157 séjours et 6 484 journées. File active de 127 patients TO 77 % DMS = 41 jours 5 décès, 20 % cancers

E. Rist

39

Pas d’unité VIH identifiée. Activité incluse dans le pole affections du système digestif, métabolique et endocrinien

77.2

Forcilles

4

144

Pas d’unité VIH identifiée

78.2

Le Vésinet

54

2 566

VIH : 1390 journées en périnatalité (394 pré et 996 post) et 1074 en polyvalent DMS : 47 jours

91.2

Bligny

210

5 578

167 patients (20 lits) 46 % pour troubles neurocognitifs

(32 % pour affections du SNC , 14 % pour troubles mentaux), 28 % hémopathies malignes (lymphomes), 5 % cutanés (Kaposi), 5 soins palliatifs.

94.2

Kremlin-Bicêtre


133

4874

Données VIH 2007 : 104 séjours et 4 009 journées

Données VIH 2008 : 130 séjours et 5052 journées. Public accueilli : atteintes neurologiques et/ou cognitives de l’infection à VIH.

La DMS brute est de 39 jours. La DMS réelle est de 69 jours, prenant en compte le fractionnement des séjours liés aux sorties thérapeutiques s’intégrant dans le projet de retour au domicile.

95.3

Carnelle

139

5 797

2007 : 23 lits en moyenne occupés pour 20 autorisés VIH

95.3

Vexin

40

2 196

Rapport d’activité 2007 : 37 séjours et 2063 journées 23 patients

DMS 56 jours


Adressage et modalités d’aval


Territoire

Etablissement

Etablissements adresseurs

Modalités d’aval : domicile, HAD, EPHAD, maison de retraite, USLD, MCO, % de patients, conventions

Commentaires

75.1

Maison sur Seine











75.3

Cognac-Jay

St Louis 26 %

Bichat 11%

St Antoine 9%

Tenon 6%

40% domicile

57 % transfert

2% décès




Jeanne Garnier










E. Rist

Necker 33%

Trousseau 22%

autres AP HP 22%

CH franciliens hors AP 10 %

90 % domicile

10% service adresseur




77.2

Forcilles










78.2

Le Vésinet

Pour l’ensemble de l’unité périnatalité (pré et post) Maternités et PMI 95 %

Paris 43%, 92 17,5%, 78 13%

Pour l’unité polyvalente

AP HP 40%

Foch 14%,

PSG et Versailles 17%


Pour l’ensemble de l’unité périnatalité

Domicile, amis : 33%, centres maternels : 24 %, foyers et centres hébergement : 14%, hôtels : 9%, Sans adresse :10%. Placement du bébé : 6%

Pour l’unité polyvalente

Domicile 46%

Retour MCO 47 % (situation médicale aigue ou chimio)


Pas de données spécifiques sur VIH

91.2

Bligny

66% AP HP (principalement St Antoine, St Louis, Pitié Tenon, Bichat, HEGP, Louis Mourier, Bicêtre)

25 % CH

En 2007

Retour à domicile, amis : 46 %, Transferts : 51%

Décès :2%

Grande difficulté pour les patients neuro VIH : patients jeunes dépendant neurologiquement et avec espérance de vie longue et nécessitant des thérapies antirétrovirales. Projet de MAS très avancé avec un partenaire associatif.

94.2

Kremlin-Bicêtre

Tous services de court séjour VIH AP HP  :

- GHU Sud St Antoine Béclère, Bicêtre, Henri Mondor, Paul Brousse) : 31%

- GHU Nord (Avicenne, Bichat Claude Bernard, Lariboisière, Louis Mourier, Saint Louis) : 26%

- GHU Est (Pitié Salpêtrière, Saint Antoine, Tenon) : 17%

- GHU Ouest (Cochin, HEGP, Necker) : 14%
Services Hors APHP : 12%

- en région parisienne (Maladies Infectieuses à Villeneuve St Georges, Hématologie à Corbeil, Médecine Interne à Foch, Neurologie à la Fondation Rothschild,

- quelques services de province
SSR VIH partenaires : recours pour des séjours de rupture
Domicile : séjours de répit pour aidants familiaux

Domicile : 34%

Appartement de coordination thérapeutique (Fondation Maison des Champs, SOS Habitat et Soins, …): 4%

Autres SSR, séjours de répit/rupture (SSR VIH partenaires et/ou SSR polyhandicap de l’hôpital San Salvadour) : 20%

Retour court séjour « source » médecine : 33%
Décès ou USP : 9%

Grande précarité sociale

Un nombre significatif des patients (âge moyen à l’admission = 45 ans) restent très dépendants et devraient être orientés à l’issue de leur séjour SSR : en USLD, ou en FAM ou en MAS mais ne peuvent pas l’être faute de structures dédiées.


95.3

Carnelle

Gonesse 58 %

Argenteuil 25 %

St Denis, Bichat, St Louis, Tenon, Necker,

67 % domicile




95.3

Vexin

Pas de convention. Provenance IDF, Pontoise (30%)

40% retour à domicile

28 % en ACT

MAS HIV sur le même site

Situations sociales souvent précaires
1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconPac type groupe regional sage ile de france v4 nov 2010 porter a...

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconEt du Centre Mémoire de Ressources et de Recherches d’Ile de France

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconProgramme arcus vietnam/Ile-de-France/Région Midi-Pyrénées 2009

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconUniversité de Versailles Saint Quentin en Yvelines U. F. R médicale Paris Ile de France – Ouest

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconC onseil régional
«Bourse-Master Ile-de-France» auprès de l’établissement d’enseignement supérieur de mon choix

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconEntre la Mairie de l’île d’Arz, rue du Prieuré à l’île d’Arz ci-après dénommé le “

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconSur papier entête de la structure
«nom de la structure.», XX stagiaire(s) pour une durée de 2 mois minimum, dans le cadre de la subvention demandée au titre de l’appel...

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconStratégie Régionale de Tourisme Durable
«tourisme pour tous» et Résidences de Tourisme a été adopté le 7 décembre 2012 par la Région, en application de la Stratégie Régionale...

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconBulletin officiel n°45 du 7 décembre 2015
«alerte attentat» en Ile-de-France et Vigilance renforcée sur le reste du territoire imposent des mesures particulières de vigilance...

Agence regionale de l’hospitalisation d’ile de france iconL’hospitalisation des mineurs






Tous droits réservés. Copyright © 2017
contacts
exemple-d.com